Gestion du Duché du Berry - RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Clevenot - 07.VI.1459 - C - TOP ( Révolte )

Aller en bas 
AuteurMessage
Alleaume de Niraco
Vieux Duc
avatar

Nombre de messages : 8322
Fief : Argenton
Fontion sociale : Jeune Duc retraité
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Clevenot - 07.VI.1459 - C - TOP ( Révolte )   Dim 19 Juin 2011, 20:24

Juge : Adilis
Procès instruit par : Alleaume

Accusé : Clevenot
Accusation : Duché du Berry

Sanction prononcée par la Cour :
Arrow Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 2 jours et � une amende de 14 écus.


Témoins :
  • Accusation :
    -


Minutes du procès :

Citation :
Acte d'accusation

* Le coup était parti. Celui qui prônait la révolte à Bourges avait réussit à se faire entendre par d'autre personne, combien était-ils ? Est ce que le cas de cette nuit était un cas isolé ou alors fallait-ils s'attendre à une recrudescence des violences dans la capitale ? Il fallait agir vite, pendant que les maréchaux et l'armée défendait la ville, la justice devait rendre son �uvre et limiter les casses.
Alleaume entra dans la salle de la Cour de justice du Berry, il s'avança en direction du Juge, puis commença la lecture de son acte d'accusation.

Votre Honneur,

J'ouvre en ce 07ème jour de juin, de l'an 1459 un procès à l'encontre de Dame Clevenot, sous le chef d'inculpation de Trouble à l'Ordre Public.

* Le Procureur prit le Coutumier entre les mains pour lire le texte de Loy qui avait été enfreint par le prévenu, afin que tout le monde puisse savoir ce qu'il en était. *

Voici un bref rappel de la loy afin que nul ne puisse contester que les faits qui vous sont reprochés ne vous ont pas été rapportés,

Sur la sécurité du Duché.

4) Les insultes, menaces ou diffamation ne peuvent pas être tolérées sur le territoire berrichon. Tout contrevenant sera poursuivi pour trouble à l�ordre public et sera passible dans certains cas d�éradication par les autorités royales (administrateurs) en conformité avec les vrais-faux délits de la charte des juges (Loi faite sous Josybabas en 1454 sur les insultes et autres dérapages verbaux)

17.Constitue un acte de trouble à l ordre public, toute perturbation au bon ordre, à la sécurité, à la salubrité et à la tranquillité publique (extrait du droit coutumier établi par Volpone et Arnvald en 1451)

* Les deux Loys lus, il reposa le Coutumier sur son bureau de la Procure, puis s'avança en direction du banc des accusés afin de rentrer dans le fonds de l'accusation, sur les faits, sur ce qui était reproché à cette vil personne que voila ! *

Dame Clevenot,
vous comparaissez en ce jour devant la Cour de Justice du Berry pour avoir participer la nuit à une tentative de révolte qui avait en vue de déchoir le pouvoir du Maire, Thomas de Clerel, et cela avant la fin des élections, cela afin d'annihiler celles-ci comme le prônait votre mentor, Messire Breizh. Hors, votre forfait à échoué ! Mis en échec par la force de notre maréchaussée qui vous a infligé une correction des plus méritées !

Pourquoi avoir commis un tel acte ? Expliquez les faits qui vous font comparaitre ici !

Voici la preuve de votre révolte devant la mairie :

07-06-2011 04:04 : Une tentative de révolte a eu lieu devant la mairie, et vous avez contribué à la mater. Dans la mêlée, vous avez reconnu Clevenot parmi les assaillants.


Conformément à la coutume berrichonne, le prévenu a le droit de se faire représenter par l'avocat de son choix. L'ordre des avocats du dragon propose de représenter à titre gracieux toute personne qui en fera la demande.
(http://admin-berry.forumactif.com/t6462-liste-des-avocats-pouvant-plaider-en-berry#127951)

La parole maintenant à la défense, et aux deux témoins de l'accusation.

Je vous remercie de votre écoute.

* Une fois que son acte d'accusation était terminé de lecture, il s'installa sur son banc et attendit la suite du procès.

Il signa l'acte d'accusation juste en dessous, pour les archives. *

Fait par Alleaume de Niraco,
Procureur du Berry, le 07/06/1459
Sous le mandat du Duc George le Poilu 1er


Citation :
Première plaidoirie de la défense

*Clevenot entra dans la salle et arborait un sourire, comme si elle était fière de donner du travail à la justice*

Bonjour messire,
Je ne dis point bonjour aux dames étant donné que dans cette ville, toutes les dames sont connues pour etre des catins de bas étage!

Je voulais tout d'abord vous remercier de m'accueillir dans votre ville de bouseux ... En effet, j'aime pas ressoucer dans des endroits lugubres et sans charme. Il faut dire que vous n'attirez que très peu de monde, et cela se justifie bien par le fait que vous avez tous des gueules d'assassins dans le coin...

*Clevenot se tourne vers Alekine et sourit tendrement*

Pour ma défense, je dois dire que j'ai essayé de retourner votre ville dans le but de la sauver ... Il n'y a cas regarder le maire ...

Je vais vous laisser ... je vais tenter de sauver des ames , qui n'ont pas encore sombré dans votre ville ...

*Clevenot se tourne vers le procureur et lui crache au visage puis sort*



Citation :
L'accusation a appelé Alekine à la barre

Voici son témoignage :
Alekine monta à la barre.

"Le 07 juin mon chef marechal de Bourges m'ont appris qu'ils avaient du mater une rebellion et qu'ils y avaient reconnu dame clevenot."

Il se retourna vers la dame l'air grave
"Ce n'est point ma ville, madame. Mais que je sache Bourges est une ville accueillante et charmante. Et si vous vous amendez, vous saurez apprécier les plaisirs du Berry."

Il salua l'assemblée et retourna à sa place.



Citation :
L'accusation a appelé Vanihia à la barre

Voici son témoignage :
Vanihia arriva dans le tribunal , salut tout le monde

bonjour votre honneur , messire et dame , moi au moins je suis polie et pour votre gouverne dame je ne suis point de votre monde alors un peu de respect envers nous , c'est pas parce-que vous êtes une catin que tout les femmes le sont a vos yeux , mais je ne suis pas venu ici pour ça , mais dit se que j'ai vue dans la nuit du 06/06 au 07/06
j'étais de garde cette nuit là comme tout les soir en se moment , je suis chef Maréchaux et cette femme a attaquer la mairie avec d'autre personne , je l'ai très bien reconnu , comment peut on attaquer une ville et dire qu'elle est juste là pour l'aider alors qu'elle fait tout le contraire ??? , cette femme n'a vraiment pas de logique et rigole de notre tribunal , je trouve ça inadmissible....

excuses moi votre honneur je m�égare, voilà se que j'ai aperçus dans la nuit et je ne suis pas la seule a l'avoir vue , il y a sir Mungaud qui l'a reconnu , voilà se qu'il a vue

Expéditeur : Mungaud
Date d'envoi : 07/06/2011 - 21:52:52
bonsoir,
les évènements de cette nuit
07-06-2011 04:04 : Une tentative de révolte a eu lieu devant la mairie, et vous avez contribué à la mater. Dans la mêlée, vous avez reconnu Clevenot parmi les assaillants.

voilà votre honneur je n'ai plus rien a dire

*elle salut tout le monde et alla s'assoir pour attendre se que cette pouvais encore dire comme ânerie



Citation :
Réquisitoire de l'accusation

* Alleaume se trouvait sur le banc de la Procure, lorsqu'il reçu un crachat en pleine figure, il n'eut point le temps de l'esquiver, avec un geste de profond dégout il essuya le méfait qui se trouvait englué sur sa joue droite, il se leva ensuite d'un bond, autant dire qu'il était passablement irrité par l'affront que cette gueuse venait de faire à la justice !
Apparemment elle aimait rire de la justice, mais le Procureur allait lui faire passer l'envie de s'amuser ici ou ailleurs, elle gouterait sans doute le plaisir des murs humides de la prison de Bourges. *

Bien fort bien,
je tiens à rajouter aux accusations, l'outrage qui vient d'être fait devant les magistrats de cette Cour, en crachant sur le Procureur, qui représente l'ordre dans notre Duché. Cela est tout bonnement inacceptable. Car ce n'est pas ma personne ici, que l'accusé insulte, mais bien l'institution que je représente, c'est sur la justice que Dame Clevenot crache !

* Il avait déjà eu à rencontrer ce genre de déboire lorsqu'il était Procureur à la Cour de Guyenne, il y avait toujours des accusés fort mal élevé et qui ne pouvait s'empêcher de mettre le bordel en venant dans le tribunal, mais cela ne l'intimidait pas, au contraire, il était renforcé dans ses convictions d'une justice tranchante. *

La Cour pourra aussi remarquer la délicatesse de l'accusé, de trainer toute les femmes de notre Berry dans la boue en les traitants de prestataire de service, autrement dit, de pute ! Comment pouvons nous laisser cela ainsi ? Alors que nous connaissons tout la vertu de nos femmes et leur amour pour la droiture ?

Nous n'attirons peut être que peu de monde, mais en tout cas la vermine, elle, sait se retrouver en Berry, mais n'ayant craintes, nous allons vous aider à aller vers la sortie !

* Alleaume se tourna ensuite vers la Juge afin de finir ses réquisitions. *

Votre Honneur,
vous avez devant vous à juger le déshonneur, la grossièreté et la stupidité. Cela fait certes beaucoup de chose pour une seule personne, mais pourtant vous l'aviez bien eu devant vous au début de l'audience. Les faits sont reconnus par l'accusé qui plaide donc coupable. Nos témoins Prévôt et maréchaux ont identifiés l'accusé en train d'attaquer les murs de la ville.

C'est pourquoi, je vous demande donc de reconnaitre cette femme coupable des faits qui lui sont reprochés ! Et de la condamner ainsi à une peine de 2 jours de prisons et de 50 écus d'amende pour son forfait !

Merci de votre écoute.


Citation :
Dernière plaidoirie de la défense

*Clevenot pouffa de rira en regardant l'homme s'essuyer le visage*

Je savais bien que la justice dans votre duché avait une réputation ... sale!

*Clevenot souriat en coin*

La prison ne me fait pas peur ... cela ne peut pas etre pire que l'ambiance qu'il y a dans vos tavernes...

Citation :
Verdict de la Cour

*Adilis écouta attentivement les parole sud procureur ainsi que les insultes de l'accusée, elle était abasourdie qu'une personne puisse être aussi grossière... Elle avait même pas envie de la juger tellement cette dame était odieuse... mais bon, le boulot c'est le boulot!*

Bon bon bon... Quelle vocabulaire dame... vos parents ne vous ont pas appris les bonne manière apparemment, je me sens donc dans l'obligation de vous faire aller faire un petit tour en geôle madame...

Je vous donne 1 jour et 14 écus d'amende pour votre trouble à l'ordre publique et je vous rajoute un jour de geôle car je suis une catin de bas étage comme vous le dite si bien.

Garde, qu'on l'emmène de suite!


Dura lex, sed lex!


*Adilis tape avec son marteau*

Les parties peuvent, si elles le souhaitent, faire appel de ce jugement devant la Cour d Appel.

Fait à Bourges, le dixième jour de juin de l'an Pâques 1459, par Adilis, Juge du Berry, au nom du Duc du Berry, George Le Poilu.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Clevenot - 07.VI.1459 - C - TOP ( Révolte )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clevenot - 07.VI.1459 - C - TOP ( Révolte )
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Février 1459
» [Rednaxela - TOP Tentative de révolte] [Terminé]
» Lps accordés et date de validité - sep/oct/nov 1459
» Rudent - [TOP]révolte non autorisé - Langres le 29 septembre 1459

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau de Bourges :: Greffe Ducal :: Archive des procès :: Révolte - Prise du Château - Trahison-
Sauter vers: