Gestion du Duché du Berry - RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Azrel 5 avril 1461-C - Top Brigandage

Aller en bas 
AuteurMessage
asterie**
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 10459
Fief : La châtre
Fontion sociale : Médecin
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Azrel 5 avril 1461-C - Top Brigandage   Lun 29 Avr 2013, 16:50


Juge :Asterie d’Ambparé

Procès instruit par :Seiko

Accusé :Inconnue.
Accusation :Duché du Berry


Témoins :


Sanction prononcée par la Cour :
Arrow



Minutes du procès :

Citation :
Acte d'accusation
[Procès opposant le Duché du Berry à Azrel, le 1/04/1461]

Vostre Honneur,

Ces méfaits, qui ont eu lieu près de Châteauroux, nous ont été signalés par le sieur Ceci. Ils sont réprimés par la coutume berrichonne, notamment par l'article suivant, et rappelons que nul n'est censé ignorer la Loy :

- Livre II : Lois Pénales, article 5 : « Le brigandage avec ou sans violence n'est pas toléré en territoire berrichon. Les contrevenants seront poursuivis pour trouble a l'ordre public. »

Conformément à la coutume berrichonne, le prévenu a le droit de se faire représenter par l'avocat de son choix. L'ordre des avocats du dragon propose de représenter à titre gracieux toute personne qui en fera la demande.

=========================
Pièces jointes au dossier
=========================

Un dessin décrivant le suspect : http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=Azrel


L'énoncé de notre coutumier :

1) Du critère du bon père de famille:
Est permise toute action que pourrait commettre une personne normalement sérieuse, raisonnable et soucieuse de ne causer aucun préjudice à autrui. Ce bon père de famille est un homme ordinaire, un homme de la place du marché qui agit en vertu de son bon sens.

Le courrier de la victime :

Expéditeur : Aldara.la.rouge
Date d'envoi : 31/03/1461 - 20:05:55
Titre : Re: Bienvenue
Messire,
Par bonne fortune, j'ai croisé une certaine Erinne qui fit preuve à mon égard de grande générosité et de soins pour mon bras ensanglanté. Bien que mourante, je me sens plus en forme et ai réfléchi à votre demande concernant les noms de ceux qui m'ont attaquée. D'après mes souvenirs ils étaient deux lui semble s'appeler Azrel et elle Marylise. J'avais sur moi quelques 100 écus et 3 miches de pain. Je vais rester à Chateauroux quelques jours le temps de me rétablir, si vous décidiez d'entamer une procédure à l'encontre de ces deux perfides personnages, vous aurez mon soutien et mon témoignage. Ancien procureur du Comté toulousain, j'ai souvenance que ces actes restent malheureusement souvent impunis car les pleutres se carapatent comme des cafards...
Vous remerciant de vos voeux de rétablissement,
Aldara

Copie de mes évènements: 29/03/1461 04:09 : Vous avez été racketté par un groupe composé de Azrel et de Marylise .
29/03/1461 04:09 : Vous vous êtes battu avec un groupe composé de Azrel et de Marylise (coefficient de combat 10), qui essayait de vous détrousser. Hélas, il a triomphé de vous, vous laissant inanimé dans un champ.


La référence du corpus berrichon :

http://admin-berry.forumactif.com/le-rez-de-chaussee-f30/lois-en-vigueur-dans-notre-pays-t5823.htm

=========================

J'appelle Aldara.la.rouge à témoigner contre ses deux agresseurs.

*La procureur retourna finalement s'assoir en attendant d'entendre les intéressés.*

[Prononcé à Bourges, le premier avril de l'an de Pâques quatorze cent soixante et un ,
Par Seiko, Procureur du Berry,
Au nom de Georgepoilu d'Aigurande, Duc de Berry]
.
Citation :
Première plaidoirie de la défense
Madame la juge, Magame la procureur, Bonsoir

Me voila bien étonné d'apparaitre devant vous, a peine passé la frontière du berry qu'on me convoque deja devant le tribunal.

Ma surprise est encore plus grande quand je vois que la charmante demosielle croisé tout près de loches crie aux brigands aujourd'hui après nous avoir gentiment offert un cadeau pour mon futur mariage.

Et oui en Tourraine on ce salut un peu brutalement meme avec les dames, car c'etait bien la bas qu'on c'est croisé, j'essaye de m'intégré au coutumes local. Je ne pense pas que vous avez l'autorité de critiqué les moeurs des autres duché d'après vos lois
.
Citation :
Réquisitoire de l'accusation
Votre Honneur,

L'accusé reconnait avoir salué "un peu brutalement" la victime bien qu'il soutienne que cela eu lieu en Touraine. Malheureusement, la prévôté n'est pas en mesure de nous informer à ce sujet.
Cependant, cela ne change pas les faits !
La demoiselle qui a contacté le sieur Ceci dit avoir délesté de 100 écus ainsi que 3 miches de pain. Et Le sieur Azrel ne nie pas l'avoir agressé malgré sa surprise de se trouver parmi nous. Il n'est pas admissible que l'on brigande des passants, ainsi l'accusé salie l'image de notre beau Duché.
Le Berry n'est pas une terre qui a vocation de laisser ses voyageuses et voyageurs se faire malmener injustement et de façon aussi immorale.
Par le racket, l'accusé démontre son manque total d'intégrité et bafoue totalement le Critère de bon père de famille de notre Coutumier.

C'est pourquoi, Madame le Juge, la Procure demande à ce que l'accusé soit reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés. Elle demande également que l'accusé soit sanctionnée d'une amende de cinquante écus et qu'il passe une nuit en prison afin de lui apprendre à saluer correctement les dames selon les moeurs berrichonnes et non celles de nos voisins.
.
Citation :
Dernière plaidoirie de la défense
Je suis tout a fait d'accord avec vous madame la procureur il est inadmissible de brigander dans le merveilleux duché qu'est le berry tout comme il est inadmissible de mentir a leur procureur ou juge. Heureusement pour moi je n'ai fait ni l'un ni l'autre bien que j'suis loin d'etre père de famille encore

J'avoue avoir salué la demoiselle, jamais de l'avoir agréssé, j'avoue meme qu'elle nous a donné 60écus a partager comme je l'ai deja dit, jamais 100 mais bon on est plus a un mensonge près a ce que je vois

Connaissez vous bien la géographie ?Les limites de votre duché et de l'autorité de votre duc ? Qui est d'ailleurs le miens aussi depuis bien longtemps. La prévoté sait que je n'etais pas dans le berry depuis des mois et vous savez qu'on vient de loches...

Bref nous avons rien a nous reprocher. Je pense d'ailleurs poursuivre la demoiselle pour diffamation et je demande un remboursement des dommages subi par le choc ma fiancée et moi pour avoir été mis en procès injustement alors qu'on passait faire du commerce et du tourisme. Moi qui voulait lui faire visité le duché ou j'ai grandi elle me fuira c'est sur, voir m'abandonné totalement par votre faute. Et je lui ai pas annoncer que ces beau parents ont aider a faire de ce duché ce qu'il ai aujourd'hui....On est meme pas arrivé jusqu'a chez moi a sancerre qu'elle a deja une mauvaise opinion, misère misère misère
.
Citation :
La défense a appelé Azrel à la barre

.
Citation :
L'accusation a appelé Aldara.la.rouge à la barre
Voici son témoignage :

La Rouge n'avait pas mis les pieds dans un tribunal depuis... norf, depuis des lustres! La dernière fois, c'était à l'occasion de ce procès mémorable qui l'opposait à un certain Raider49...
Elle n'est pas une once impressionnée par le lieu, encore moins par la face de rat qui ricane sur le banc des accusés. Un cadeau pour son mariage, a-t-il osé péroré. Elle serre les poings et les dents, subitement désireuse de faire justice toute seule...
Elle s'avance pourtant, saisit la barre avec calme et fierté, réprimant une grimace de douleur quand les muscles de son bras se rappellent à son bon souvenir et prend la parole.

Madame le Procureur, Madame le Juge, grand merci de mander mon témoignage concernant l'odieuse attaque dont je fus victime il y a quelques nuits. Les faits sont avérés, le prévenu ne les conteste même pas, ayant juste la hardiesse -mais les cafards font ils preuve de courage...?- de se moquer de cette Cour et de sa victime... Je souhaite que cet énergumène et sa piètre compagne soient punis comme il se doit, ce sera pour moi bien maigre consolation puisque je ne reverrai pas un cent de ce qu'il m'a dérobé avec violence et couardise.

Elle se tait enfin, laissant l'écho silencieux l'envelopper avec froideur.
L'accusation a appelé Ceci à la barre
Voici son témoignage :

Ceci entre pour la deuxième fois au tribunal, il préférait bien sur être ailleurs et voir son procureur ainsi que notre juge , chez eux au chaud ,mais tant que l'on trouvera des barbares sur nos routes il en sera ainsi.

Il se présente une nouvelle fois au juge en la saluant ainsi que tous les autres membres du tribunal se retourne pour saluer également les personnes présentes sur les bancs

j'ai écoute attentivement la plaidoirie de sire Azrel, et heureusement que je me trouvais assis sinon j'en serai tombé, tellement ça me choque ,comment peut'on tenir de tels propos en étant soi même habitant du Berry, drôle de façon que de saluer une gente dame que de la racketter et la laisser pour morte, aurait'il aime je l�accueille de telle façon en lui administrant des coups de gourdin sur la nuque après l'avoir pendu par les pieds pour lui extraire jusqu�au dernier écu sur lui, je ne le pense pas .

J'ai reçu dame Aldara.la.rouge dans un état lamentable ,et je trouve ça honteux
.
Citation :
Verdict de la Cour
** La juge attendit la suite cette fois �ci c�était un certain Azrel pour brigandage.
Elle essaya de comprendre ce que lui disait l�homme en face d�elle. Les coutumes des autres duchés ? Elle avait l�impression qu�il se moquait plus de ce tribunal qu�autre chose. Elle attendit que les plaidoiries soient finies et rendit son verdict.


Messire Azrel seriez-vous par hasard entrain de vous moquez de ce tribunal ?
Non, vous n�oseriez point n�est pas vous êtes quelqu�un des plus honnête.
Vous osez affirmer que cette personne ici présente vous aurait gracieusement offert 60 écus à partager.

**La juge sourit .

C�est étrange tout de même. Elle serait donc tombée en trébuchant dans un ravin ou sur la route au moment où elle vous aurait donc donné les écus ou bien par la suite peut être .

**La juge regarda l�accusé.

Vous n�avez pas de chance Messire car je suis également médecin et les blessures infligés sont des coups portés ,j�ai devant les yeux un parchemin qui m�en fait la description .

Attendu que vous, vous permettez de vous moquez de la cour.
Attendu que non seulement vous avez agressé une femme sans défense et que vous avez l�air d�en être très fier.
Attendu que vous vous gaussiez des faits.

Je vous condamne messire Arzel à deux jours de prison et 5 écus d�amende pour les frais de parchemin.

Qu� il en soit ainsi !

**Le petit marteau retendit dans la salle du tribunal.

Fait à Bourges, les 5 jours de l'an Pâques 1461, par Asterie Ambparé, Juge du Berry, au nom du Duc du Berry, Georges le poilu.
.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com/index.htm
 
Azrel 5 avril 1461-C - Top Brigandage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azrel 5 avril 1461-C - Top Brigandage
» Philotas - brigandage - entre Troyes et Sainte-Ménéhould - nuit du 7 au 8 avril 1461
» Xenon59 - séjour illégal - Reims le 15 avril 1461
» Valaraukar [MAJ : 1er avril 1461 ]
» Vauxal-C-18/06/1461 TOP (brigandage)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau de Bourges :: Greffe Ducal :: Archive des procès :: Brigandage-
Sauter vers: