Gestion du Duché du Berry - RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Liam-25.5.1459 –C-TOP (Brigandage)

Aller en bas 
AuteurMessage
asterie**
sujet acharné
asterie**

Nombre de messages : 10501
Fief : La châtre
Fontion sociale : Médecin
Date d'inscription : 16/10/2007

Liam-25.5.1459 –C-TOP (Brigandage)   Empty
MessageSujet: Liam-25.5.1459 –C-TOP (Brigandage)    Liam-25.5.1459 –C-TOP (Brigandage)   EmptyDim 03 Juin 2012, 20:31

Juge :Asterie Ambparé
Procès instruit par :Zelgius

Accusé : Liam
Accusation :Duché du Berry


Témoins :
Aucun


Sanction prononcée par la Cour :

Arrow Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 2 jours et � une amende de 30 écus.

Minutes du procès :

Citation :
[Procès opposant le Duché du Berry au Sieur Liam, le 13 Mai de l'an de Pâques 1460 pour Trouble à l'Ordre Public (brigandage) à l'encontre de la Dame Tiphaine et du Sieur Vastapann .

Dossier monté par le Sergent Lolpopy]

*Le procureur entra dans la nouvelle salle du tribunal pour un nouveau procès.*

Votre Honneur,

Anui, nous avons à faire à un nouveau cas de brigandage. En effet le dénommé Liam s'en est prit au Sieur Vastapann et à la dame Tiphaine sur le chemin menant de Gien à Sancerre, enfreignant ainsi nos coutumes.

*Il prit son tome de loy et lut le descriptif de ladite coutume.*

"1) Du critère du bon père de famille:
Est permise toute action que pourrait commettre une personne normalement sérieuse, raisonnable et soucieuse de ne causer aucun préjudice à autrui. Ce bon père de famille est un homme ordinaire,
un homme de la place du marché qui agit en vertu de son bon sens."

*Reposa le coutumier sur son bureau avant de reprendre.*

Un courrier nous intéresse ici.

*Zelgius entama sa lecture.*

"Expéditeur : Vastapann de Gien
Date d'envoi : 19/02/1459 - 14:02:08
Titre : palinte

Bonjour madame,

je voudrait déposer une plainte contre un dénomé Liam, je m explique,

Nous sommes parti de Gien hier dans l apres midi, j etais accompagné de mademoiselle Tiphaine,
j avait dans l intention d apporter du poisson au maire de Sancerre, à sa demande et avec l autorisation de dame Hecat.

en arrivant a Sancerre ce matin, Tiphaine et moi meme avions été racketé de toute notre marchandise.

voila, je ne sais quoi vous dire de plus,

en esperent une reponse de votre part.

Vastapann."

*Il avait fini la lecture.*

Pour punir cet acte malsain, nous demandons à Votre Honneur une peine simple de 200 écus d'amende, sept jours de touisme pour lui apprendre que s'en pendre à plus faible que soit et lamentable suivi de sept jours en nos mines pour lui apprendre ce qu'est le travail honnête, et pour finir le bannissement de nos terres trois mois durant à compter de la fin de ses quatorze jours de touisme et de travail.

*Il s'en allait donner les pièces du dossier à la Juge quand il se souvint.*

Mais n'oublions pas le plus important ! Comme le veut la coutume Berrichonne, le prévenu a le droit de se faire représenter par un avocat de son choix, cette profession étant libre en Berry.

*Il alla ensuite faire ce qu'il avait interrompu quelques secondes avant, donner les pièces du dossier à la juge.*

=========================
Pièces jointes au dossier
=========================

Un dessin décrivant le suspect : https://nsa22.casimages.com/img/2012/04/02/mini_120402080142143040.png

L'énoncé de notre coutumier :

"1) Du critère du bon père de famille:
Est permise toute action que pourrait commettre une personne normalement sérieuse, raisonnable et soucieuse de ne causer aucun préjudice à autrui. Ce bon père de famille est un homme ordinaire,
un homme de la place du marché qui agit en vertu de son bon sens."

Le courrier lu :

"Expéditeur : Vastapann de Gien
Date d'envoi : 19/02/1459 - 14:02:08
Titre : palinte

Bonjour madame,

je voudrait déposer une plainte contre un dénomé Liam, je m explique,

Nous sommes parti de Gien hier dans l apres midi, j etais accompagné de mademoiselle Tiphaine,
j avait dans l intention d apporter du poisson au maire de Sancerre, à sa demande et avec l autorisation de dame Hecat.

en arrivant a Sancerre ce matin, Tiphaine et moi meme avions été racketé de toute notre marchandise.

voila, je ne sais quoi vous dire de plus,

en esperent une reponse de votre part.

Vastapann."

Ainsi que la référence du corpus berrichon :

http://admin-berry.forumactif.com/le-rez-de-chaussee-f30/lois-en-vigueur-dans-notre-pays-t5823.htm

=========================


J'appelle donc les victimes, Vastapann et Tiphaine, à venir nous raconter leur version des faits.

[Prononcé à Bourges, le Treize Mai de l'an de Pâques quatorze cent soixante,
Par Zelgius, Procureur du Berry,
Au nom de George Ier Le Poilu, Duc de Berry]
.
Citation :
[b][u]Première plaidoirie de la défense
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.
.
Citation :
Réquisitoire de l'accusation
*Le procureur, sans réelle surprise, écouta le silence de la défense, à crime non défendu crime reconnu... Du moins parait-il ! Il se leva donc, quelques nouveaux courriers tous fraichement arrivés.*

Votre Honneur, encore une fois, un accusé ne se défend pas. Il se moque donc de nous et de ceux qu'il a agressé ! Les victimes, elles, ont au moins eu la décence de me faire parvenir un témoignage écrit. Que je vais vous lire.

*Il leva donc les courriers au niveau des yeux et entama la lecture.*

De Vastapann :

"non je suis actuellement a Gien, voici le temoignage que j'avait préparé pour le procès ;



*Vastapann arriva à son tour à la barre.*

Monsieur le président,
tout dabord à propos de cette soit disant "diversion",
je ne fait aucun marché noir avec l ennemi, pour mon premier voyage

dans ce royaume nous avons décidé dame Tiphaine et moi même de nous

rendre à Bourbon, histoire de ce retrouver un peu tout les deux.

Messire Sambre pourra nous faire parvenir son temoignage par écrit de

ce que j avance, et bien sur en vous precisans que je n ai fait aucun

marché avec lui,
j ai appris qu il n y avait pas de lac dans ce village, j ai donc

décidé par moi même que j'allais y apporter quelque poisson, juste

histoire de rendre service au village, avec bien entendu l'accord de

la mairesse de Gien dame Hecat.

C est alors que nous avons prit la route,
durant la nuit nous avons tout deux été racketté par l infect brigand

par sa réputation, Liam.

Un personnage bien connu par le simple fait de ses parents,

bartsimson et chantyl.

J ai essayé par courtoisie d'envoyer un pigeon à Liam,
en lui demandant gentillement de me rendre mes provisions, sans

réponse bien entendu.

Par la suite, j ai donc décidé d'envoyer deux autre pigeons, ceux-ci à

bartsimson et l'autre à chantiy,
sans réponse pour bart,
par contre j ai eu droit a une réponse de la maman de l accusé,

voici ce qu elle ma répondu ;

Expéditeur : Chantyl.
Date d'envoi : 20/02/2012 - 17:35:18


"" Bonjour

Si Liam vous a volez c'est qu'il fait ce qu'on lui a apprit, le

rackette. Si je peux faire quelque chose?
A part le félicité, j'vois pas.. L'obliger a rendre ce qu'il vous a

détrousser? A quoi sa servirait de racketter si il devait rendre a

chaque fois... Que vous soyez de Gien, une connaissance de Bart n'y

changera pas grand chose... N'avrez pour vos écus. Mais soyez heureux,

il vous a laissez la vie !!!!

Chantyl ""


Monsieur le présidant, la preuve est bien là, ce sont de vrai

brigands.
Alors apres cela, venir dire que c est MON visage qui est celui de la

trahison, je pense qu il se trompe largement à ce sujet.
Je trouve ce courrier assé accablant, cette famille ne mérite pas de

rester en liberté,
leur place est tout simplement derrière des barreaux.


Sachez monsieur le Président, que je peu vous apporter la preuve que

nous avons bel et bien été racketté par ce brigant.

Et de plus j ai la preuve ici meme que ce chère bartsimson est bien un

brigand monsieur le président.

*Vastapan s avanca vers le juge et lui déposa l'enregistrement devant

lui.*

https://redcdn.net/ihimizer/img850/1019/preuvebart.jpg


Pour ce qui est de mon train de vie,
j'ai tout simplement eu droit à un héritage,
pour tout vous dire voila seulement que je retrouve ma vraie famille,
qui m'ont appris la mort de mes parents, qui ont donc laissé derrière

eux, des biens et des écus,
voila donc pourquoi mon train de vie a subitement changé,
et non pas que je suis un traitre, j'aide plutôt mon village à mieu

vivre, parmit beaucoup d'autres personnes je suppose.

Donc, je pense que sir bart devrait plutot réflechir avant de venir

se présenter devant vous avec de fausse accusation.

Tout ce que ce messire cherche à faire, c'est de protéger son fils ce

que tout parents ferait bien évidement, mais il y a des limites,
de la à vouloir faire emprisoner un noble citoyen,et essayer que son fils garde des provisions et des écus qui ne lui appartiennent pas, je trouve cela assé fort. "

Et de Tiphaine :

"Messire
Désolée de vous répondre si tard.
Mais je jure que Vastapann et moi-même avons été rackettés par messire Liam alors que nous nous rendions à Gien.
(je n'ai jamais fait ça dites moi si ça va.)
Vastapann s'est battu mais Liam nous a volé tout ce que nous avions."

Enfin... Cela ne sert qu'à confirmer encore plus que l'accusé s'en est prit à eux deux...

Je maintiens donc la demande faite lors de l'acte d'accusation soit 200 écus d'amende, sept jours de touisme et sept jours à piocher en nos mines. Le total sera bien évidemment rendu au duché et versé directement dans ses caisses ! Soit cinquante-deux écus cinquante deniers.

Merci.

*Il s'inclina et retourna à sa place.*

Citation :
Dernière plaidoirie de la défense
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.
.

Citation :
La défense a appelé personne à la barre

.

Citation :
Verdict de la Cour
**La juge se rendit au tribunal, pour un nouveau procès, elle s�installa dans son fauteuil puis écouta l�acte accusation .
Une histoire de brigandage vol de poissons destiné à la mairie de Sancerre.
Elle regarda dans le box des accusés personne l�accusé c�était fait porter pâle, une indigestion de poissons peut être �

**Puis elle écouta la correspondance qu�avait reçu le procureur .Elle soupira et marmonna...

Décidément cela devient lassant.
Messire le procureur si vous avez l�occasion j�aimerais que vous précisez à ses personnes que je n�ai l�air et surtout aucun attribut masculin.
Je préfèrerais Dame, ou votre honneur que Messire ce qui sciait plus à ma condition .

**sourit

Je constate que l�accusé n�a pas daigné venir se défendre, ni fait appel à aucun représentant de la loi.
Donc mon verdict .

Attendu que le messire Liam n�a pas daigné se présenté dans ce tribunal,
Attendu qu�il vient d�une famille de brigands qui encourage ses actes,
Attendu que le brigandage est punissable en Berry,

Je condamne l�accusé à 2 jours de prison et 30 écus d�amende.

Qu�il en soit ainsi !

**Le petit marteau retendit dans la salle du tribunal.

Fait à Bourges, les 25 jours de mai de l'an Pâques 1960, par Asterie Ambparé, Juge du Berry, au nom du Duc du Berry, Georges le poilu.
.

_________________
Liam-25.5.1459 –C-TOP (Brigandage)   590666BlasonAsterie3D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com/index.htm
 
Liam-25.5.1459 –C-TOP (Brigandage)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ARC]Réforme du brigandage
» Yasmin_b - 22.IX.1458 - C - TOP (Brigandage)
» [RP/IG] Histoire d'un brigandage
» Le brigandage en Italie, comment ça marche ?
» [TOP] Brigandage - Kayenn/Pasti - 25/10/1460 (en cours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau de Bourges :: Greffe Ducal :: Archive des procès :: Brigandage-
Sauter vers: