Gestion du Duché du Berry - RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Retz 2 XI 1459 Haute trahison sous régence étrangère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
asterie**
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 10282
Fief : La châtre
Fontion sociale : Médecin
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Retz 2 XI 1459 Haute trahison sous régence étrangère   Lun 28 Nov 2011, 22:11

[color=brown]***** Procès opposant le Duché du Berry à Retz, le 2ème jour de novembre de l'an 1459 pour Haute Trahison ****[/color]

Citation :
Votre Honneur, membres de la Cour,

Au nom du Berry, moi Jusoor de Blanc-Combaz, Procureur du Conseil de Régence, accuse le Sieur Retz de Haute Trahison à l'encontre de son Duché.

Par une annonce datée du 10 octobre 1459, le prévenu déclaré félon, *bref regard posé sur l'homme en question* s'est rendu coupable de haute trahison envers son Duché, refusant les prérogatives de ce dernier.

D'abord, je tiens à souligner que cette... annonce est frappée de vice. Le rédacteur de cette annonce, autrement dit le félon ici présent, ose se faire la voix de tous les maires Berrichons dès le début de l'annonce : "Nous, maires unis du Berry libre". Toutefois je ne vois ici le scel que d'un maire, le prévenu. Comme quoi la suffisance pousse à bien des choses. 'soupire et sourit'
D'autre part, quel scel peut-on voir en bas de l'annonce ? Alleaume... Duc de Berry ?? *regarde le prévenu*. Si nous n'étions dans une Cour de Justice, cela aurait porté à rire.
Quoiqu'il en soit, cette annonce est viciée, pleine de mauvaise foi, nulle et non avenue... c'set un fait.

Mais revenons-en à vous, Prévenu. *se tourne vers la Cour*.

Ce Maire, représentant de son Duché auprès de ses administrés, s'est permis de refuser de façon "catégorique", comme il l'écrit, de régler un impôt utile à la société et à la santé financière de la Province dans son entièreté.

Sa pleine connaissance de la nécessité de ces impôts, toujours en qualité de maire, n'est pas pour jouer en sa faveur. Surtout dans la situation précaire actuelle du Berry, après qu'un Duc déchu a volé et caché les ors du Duché.

C'est donc sciemment *articule bien pour être sûre d'être comprise* qu'il compromet et même, revendique honteusement, la pérennité et la bonne santé de son Duché. Cet acte est odieux, gravissime et une peine exemplaire sera demandée en temps voulu, qu'on en prenne note.

Le félon, ou reconnu comme tel, ne semble visiblement pas souhaiter s'arrêter là. *reprend l'annonce viciée et lit le passage qui l'intéresse* :
"...Vous comprendrez aisément que nous refusions catégoriquement d'examiner quelconque requête adressée par le conseil de régence...".

"Dans l'état actuel des choses, nous nous voyons donc contraints de refuser de prendre en considération votre demande"...

"Par la présente, renouvelons notre soutien au duc de Berry légitime, Alleaume de Niraco, et à son conseil ducal régulièrement élu par le peuple berrichon. Conseil composé de 12 membres, pas un de plus, pas un de moins, et qui représente la population berrichonne dans sa diversité."

Sa volonté de nuire est donc clairement exprimée ici et j'irai même plus loin : le félon promet de ne rien faire pour le Duché de Berry tant que la Régence ne se sera pas pliée à son bon vouloir et ce, au risque de nuire à ses administrés qui ont eu confiance en lui, et aux Berrichons dans leur intégralité, alors même qu'il ose invoquer leurs tendances politiques....

Ainsi, Prévenu, selon le bon sens du Coutumier du Berry en vigueur, bien que vous le reniez, il n'en reste pas moins en vigueur, vous vous êtes rendu coupable de Haute trahison en profitant de votre position de maire pour nuire à votre Duché.

La gravité de vos actes est d'autant plus frappante que volontaire, réfléchie, concertée, et revendiquée !

Prévenu, je vous rappelle que vous disposez de 48 heures, qui ne seront pas de reste, pour faire connaître votre défense. Vous avez le droit de vous faire représenter par l'avocat de votre choix. L'ordre des avocats du dragon propose de représenter à titre gracieux toute personne qui en fera la demande.

Acte d'accusation prononcé sous la Régence de Sa Grâce Pierre du Val de Loire, en ce second jour de novembre 1459, par moi, Jusoor de Blanc-Combaz, Procureur.

Juge: Falco de Cartel.
10/11/1459
Citation :

Prendre le droit en bouclier quand on se voit menacé par les conséquences de ses actes est digne de la gueusaille.

Prendre le Régence Militaire pour une assemblée de gentils bourgeois statuant de la légalité des amendes sur la spéculation relative aux bas de laine est une erreur funeste.

L'Accusation porte sur la Haute Trahison.
Ser Retz n'est pas n'importe qui.
Il est Maire de Sancerre et un soutien actif de la clique félonne ralliée à la bannière du Ponant.
Il aurait été simple quidam, ses cris et écrits sur le refus de remettre sur pied son propre duché aurait été minime, voire ignoré.
Nous avons un Maire.
Disposant depuis le déut de la Régence du montant des impôts normalement destiné au bon fonctionnement des Instances collectives du Duché.

Nous avons un Maire qui est l'auteur et donc responsable au premier chef d'un Parchemin actant le refus de même permettre au duché de produire des bêtes grace à une conversion de l'impôt en céréales.

Un Maire qui déni contre toute logique et raison la réalité extérieure à sa ville et impliquant la stabilité et la survie économique, physique même, de ses fréres et soeur berrichons .

La Haute Trahison est patente.
Nous la conservons comme chef d'accusation.


Sont aggravants:
l'abus d'une position infuente pour propager le désordre et nuire gravement à son propre Duché.

La tromperie manifeste, attesté par son propre Scel, dans les plupart des faits énoncés pour justifier d'une position irresponsable.Le mensonge est bénin quand il s'agit de tromper son épouse, il est mortel quand il induit en erreur une frange entiére de la population.


Indignité et conduite déshonorante de la part d'un élu municipal.

Soutien avéré par le scel au dénommé alleaume, Félon à la Couronne.

La peine requise par l'accusation nous semble cependant par trop cruelle.
Et nous n'aimons pas que des menteurs et gens sans once d'honneur passent pour des martyrs.

Nous condamnons donc le dénommé Retz à crever comme un rat dans la même cage que son comparse June.

La récidive manifeste dans la mise en danger de la stabilité du duché autorisent la mort.

Nous lui refusons le gibet.
Nous le condamnons à souffrir de froid et de faim pendant 4 jours.
Nous le condamnons à espérer le gel pour abreger ses souffrances pour 2 jours supplémentaires.

6 jours en cage de fer devant le Palais Jacque Coeur.
Ni horions ni coups autorisés.
Moqueries permises.
Dons ou aide sanctionnés par Trouble à l'Ordre Public et séjours de 3 jours dans cette cage fort étroite.


Que Justice se fasse!
Que Dieu tranche en décidant d'un Novembre glacé ou doux!

Le prévenu a été reconnu coupable de haute trahison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com/index.htm
 
Retz 2 XI 1459 Haute trahison sous régence étrangère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tilouis - 4.VIII.1459 - R - Haute trahison
» Rodrielle - 15.VII.1459 - C - haute trahison
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand
» Haute trahison - Farwen
» [TOP] Fred65140 - Haute trahison - 10/10/1458.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau de Bourges :: Greffe Ducal :: Archive des procès :: Révolte - Prise du Château - Trahison-
Sauter vers: