Gestion du Duché du Berry - RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fanfanlarose -22-V-1458- R - TOP

Aller en bas 
AuteurMessage
Alleaume de Niraco
Vieux Duc
avatar

Nombre de messages : 8322
Fief : Argenton
Fontion sociale : Jeune Duc retraité
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Fanfanlarose -22-V-1458- R - TOP    Jeu 16 Juin 2011, 19:26

Juge : Adilis
Procès instruit par : Alleaume

Accusé : Fanfanlarose
Accusation : Duché du Berry

Sanction prononcée par la Cour :
Arrow Relaxe.


Témoins :
  • Accusation :


Minutes du procès :

Citation :
Acte d'accusation

* Alleaume entra dans le Tribunal de la Cour du Berry, c'était la première fois qu'il s'y rendait à vrai dire, pas la première fois qu'il fréquentait un tribunal non.. Mais dans celui ci oui, cela le faisait sourire de se retrouver ici, il fallait dire que tout au long de sa vie, il avait fréquenté toute les places qui composent un tribunal.. D'avocat à Procureur.. De Procureur à Juge .. Et de Juge à accusé.. Au moins il ne mourrait pas stupide, il c'était toujours battu pour ses idéaux, peu importe dans la posture que cela avait pu le mettre, le tout était d'assumer ce que l'on faisait.

Le premier procès qu'il avait à instruire n'était pas des moins difficiles, il étaient attendu au tournant, la situation pouvait vite dégénérer à Châteauroux et se transformer en guerre civile. Le Régent George lui avait dit d'inculper le prévenu depuis hier.. IL avait tenté de dire à Fanfanlarose d'essayer d'arranger la situation à l'amiable, mais ce matin George, lui avait confirmé l'inculpation.

Il se dirigea donc vers le banc de l'accusation, posa ses dossiers et prit quelques feuilles en mains. *

Votre Honneur,

J'ouvre en ce 22ème jour de mai, de l'an 1459 un procès un procès à l'encontre de Messire Fanfanlarose, sous le chef d'inculpation de trouble à l'ordre public.

* Le Procureur prit le Coutumier entre les mains pour lire le texte de Loy qui avait été enfreint par le prévenu, afin que tout le monde puisse savoir ce qu'il en était. *

Voici un bref rappel de la loy afin que nul ne puisse contester que les faits qui vous sont reprochés ne vous ont pas été rapportés,


Sur l�ordre public

17) Constitue un acte de trouble à l�ordre public, toute perturbation au bon ordre, à la sécurité, à la salubrité et à la tranquillité publique (extrait du droit coutumier établi par Volpone et Arnvald en 1451)

De la Loi électorale et de la citoyenneté

Ne peuvent se présenter à des élections sur les terres du Berry que les citoyens de notre duché. Pour obtenir la citoyenneté berrichonne, il faut être au moins propriétaire d'une terre en Berry. Mais également pouvoir revendiquer ou la naissance sur notre terre ou y habiter depuis plus de 3 mois. Ou bénéficier d'une dérogation du Duc de Berry. (Loi faite sous Juliano Di Juliani le 02 Juin 1454)

* Alleaume se retourna ensuite vers Fanfanlarose qui se trouvait sur le banc des accusés, il allait maintenant lui exposer les faits, et ensuite la parole allait lui être donner pour qu'il réponde des chefs d'accusations qui planaient au dessus de sa tête.*

Messire Fanfanlarose,

Vous comparaissez aujourd'hui devant la Cour de justice du Berry, pour ne pas avoir fait la demande d'une dérogation pour vous présenter à la mairie de Châteauroux, vous avez pensez que la dérogation qui avait été faites à l'armée avait valeur de dérogation électorale, ce qui n'est pas le cas, car être soldat de l'ost et pouvoir se présenter devant le suffrage universelle de nos habitants est quelque chose de totalement différents.

Plusieurs personnes, Dame Ouf, et le Sénéchal, Gilgaalad vous ont à plusieurs reprises écrit pour vous demander de retirer votre candidature, ce que vous n'avez pas voulu faire, ils seront appelés ici à témoigner ultérieurement.

Vous avez écrit cette lettre au Régent, où vous stipulez clairement que vous ne retirerez pas votre candidature :

"Messire le Régent du Berry,

Comme vous le savez, étant l'adversaire de votre candidat aux élections municipales, vous êtes forcément aux vents des aléas de la vie politique castelroussine.

La loi berrichonne énonce que "Ne peuvent se présenter à des élections sur les terres du Berry que les citoyens de notre duché. Pour obtenir la citoyenneté berrichonne, il faut être au moins propriétaire d'une terre en Berry. Mais également pouvoir revendiquer ou la naissance sur notre terre ou y habiter depuis plus de 3 mois. Ou bénéficier d'une dérogation du Duc de Berry." (Loi faite sous Juliano Di Juliani le 02 Juin 1454)

Il en est de même pour postuler dans l'armée berrichonne. Comme vous le savez aussi, j'ai postulé dans l'OST pour servir notre pays, le Berry. Cela ne m'aurait été impossible de le faire, si je n'avais pas obtenu une dérogation.
Depuis, je me suis présenté aux élections municipales de Châteauroux. On me dit que ma dérogation n'est pas valable en matière électorale.
Or, aucune loi berrichonne, aucune jurisprudence berrichonne énonce que la dérogation ne serait valable que pour postuler l'armée. Rien. Selon l'interprétation stricte de la berrichonne, pour être candidat, il faut remplir deux critères, avoir une terre berrichonne et une dérogation. Je remplis les deux critères. Je suis propriétaire d'une parcelle de terre berrichonne et j'ai une dérogation par le bias de l'armée.

Je suis dans la parfaite légalité.

Malgré les missives de Messire Gilgaalad, Sénéchal du Berry, responsable de ma candidature dans l'OST, de Dame Ouf, Juge du Berry, me menaçant de procès, je ne me retirerai pas ! J'ai une autorisation de faire couler mon sang pour la patrie ! J'ai une autorisation pour donner ma peau pour que Messire Gilgalaad et Dame Ouf puissent exercer, respectivement, en toute sécurité, les charges de Sénéchal du Berry et Juge du Berry et elle ne serait pas valable pour me présenter à la mairie de Châteauroux ?
Que dois-je offrir de plus que ma vie pour me présenter à cette élection ? Dois-je prendre ma carte au FIER ?

La réalité est que le pouvoir actuel ne veut pas que les Castelroussins aient de choix. Le pouvoir veut imposer ses candidats et ses décisions. Le pouvoir actuel, qui est incapable de respecter les lois royales, donne des leçons de droit biaisées pour usurper le choix des Castelroussins.
Je veux que les Castelroussins aient la possibilité de choisir, par eux-même, leur destinée. S'ils estiment que Messire Alleaume correspond à leur envi alors je m'inclinerai devant leur suffrage parce qu'ils auront eu le choix. S'ils estiment que je peux les aider en tant que maire de Châteauroux alors je les aiderai.
Je dis aussi que je me sens parfaitement capable de gérer la mairie de Châteauroux et si l'occasion m'est donnée, je vous le prouverai.

Enfin, depuis ma candidature, j'ai reçu plusieurs soutiens écrits comme oraux. Beaucoup d'habitants veulent une alternative, veulent un choix effectif dans cette élection. Je n'ai pas le droit de les abandonner. Je rajouterai même que l'administration ducale n'a pas le droit de les abandonner c'est-à-dire s'assoir sur leur possibilité de choisir leur candidat à la mairie de Châteauroux. Par conséquent, si dérogation il n 'y avait pas, elle aurait le devoir de me la donner parce que j'ai aussi la légitimité de mon côté avec les soutiens évoqués plus haut.

Je vous prie d'agréer, Messire le Régent du Berry, mes sentiments les meilleurs.

Fanfanlarose"


Conformément à la coutume berrichonne, le prévenu a le droit de se faire représenter par l'avocat de son choix. L'ordre des avocats du dragon propose de représenter à titre gracieux toute personne qui en fera la demande.
(http://admin-berry.forumactif.com/t6462-liste-des-avocats-pouvant-plaider-en-berry#127951)

La parole maintenant à la défense et aux deux témoins de l'accusation.

Je vous remercie de votre écoute.

* Une fois que son acte d'accusation était terminé de lecture, il s'installa sur son banc et attendit la suite du procès. *


Citation :
Première plaidoirie de la défense

Fort dépité par les propos qu'il avait entendu, car ils résultaient d'une imcompréhension totale sur sa personne, Fanfan prit la parole à la barre.

Madame le Juge, Monsieur le Procureur. Si je dois répondre de les actes devant la justice, j'aimerais que cela le soit devant un tribunal c'est-à-dire une instance dont les organes sont impartiales. Or, je note que le juge de ce litige est Dame Adilis, qui est concernée dans cette affaire. J'en veux pour preuve.

Il tendit une lettre de Dame Adilis, écrite lors de la campagne électorales de mai 1459 à Châteauroux.

Bonjour,

Tout d'abord je m'excuse de vous prendre quelques minutes de votre temps
mais le temps est grave, Châteauroux à besoin de vous! Sauvez votre
ville!

Ho je m'excuse, j'ai oublié de le présenter je suis Adilis pour ceux qui ne me connaissent Pas.

Donc je disais que Châteauroux avait besoin de vous, en effet une
personne (Fanfanlarose) connue de certain s'est présentée aux élections
municipale de Châteauroux. Hors cette personne n'est pas résidente
depuis 3 mois comme notre coutumier l'indique et est donc illégale.

Afin d'éviter de voir une armée venir sur châteauroux prendre le
contrôle de la mairie et donc d'éviter un nouveau bain de sang dont
notre ville se passerait bien, Je vous appelle à voter Alleaume qui nous
a déja servit maintes et maintes fois.

(Mairie -> Election -> voter Alleaume)

Je vous remercie d'avance au nom de notre ville, Châteauroux!

Bonne journée à vous,

Adilis

Par ailleurs, je souligne le fait que Messire Alleaume, Procureur du Berry, était mon adversaire politique dans cette élection. Ainsi, Dame Adilis et messire Alleaume constitue la partie qui a introduit instance et qui régissent, en même temps, la procédure judiciaire. Je dis qu'il y a vice de procédure car il y a partialité des organes judiciaires. Si je dois répondre de mes actes devan tun tribunal, qu'il soit digne de ce nom.

J'aimerais m'exprimer sur le fond de l'affaire, même si je suis mené à le refaire devant un tribunal autrement composé. Je n'ai jamais voulu trahir notre pays, je n'au jamais voulu apporter la discorde dans notre pays, j'ai toujours voulu le servir.
C'est pourquoi, j'ai postulé dans l'OST berrichonne. Certess, ma situation exigeait une dérogation pour postuler dans l'armée. Chose que j'ai demandé à Messire Gilgaalad, à l'époque des faits, Sénéchal du Berry. J'ai patienté plusieurs jours. Après ce délai, fort long, j'ai eu accès à au bureau des jeunes recrues et j'ai rempli en formulaire. Ce que m'avait porté à croire que la dérogation fut obtenue. Entre-temps, beaucoup de Castelroussins souhaitent que je me présente aux élections municipales de mai 1459. Sachant que loi berrichonne exigeait une détention d'une parcelle de terre et d'une dérogation, je me suis présenté croyant que j'étais dans la légalité. En effet, comme je l'ai dans ma lettre que vous avez citée afin de répondre aux propos de Messire Gilgaalad et Dame Ouf, aucune loi berrichonne, aucune jurosprudence certifie qu'une dérogation obtenue pour postuler dans l'OST n'avait pas de portée en matière électorale. La loi exige une terre et une dérogation. Selon moi les deux critères étaient remplis suite au vide juridique évoqué à l'instant. De plus, dans ce cas d'espèce, pensant que j'avais une autorisation pour crever pour notre pays, il est, pour moi, logique et cohérant que je pouvais participer à la vie publique de notre pays en me présentant à une élection.
Ainsi, avec tout ces facteurs combinés, à savoir, une longue attente pour accéder au bureau des recures après avoir demandé une dérogation, un soutien populaire, un vide juridique et l'incohérance de cette loi dans ce cas d'espèce, m'ont fait penser que j'étais dans la légalité.

Un temps

On m'accuse de trouble à l'ordre public mais comme le prouve cette lettre, je ne l'ai jamais voulu et j'ai évité les luttes fatricides entre Berrichons en mettant fin à la crise politique que nous avons traversé récemment.

Il tendit sa lettre du 22 mai 1459.

Castelroussines, Castelroussins, Chers compagnons,

Comme vous le savez, Châteauroux traverse une crise politique grave. Une armée berrichonne, aux portes de notre ville, est prête, avec des complices de l'intérieur, à faire couler le sang pour me destituer.

Pourtant, le 21 mai 1459 an de Pâques Berrichon, vous m'avez massivement légitimé au poste dont j'ai la charge aujourd'hui.
J'ai essayé de pourparler afin d'éviter le pire mais sans succès. D'après les propos, tenus par Dame Adilis, cousine de notre Régent, au conseil municipal, elle a fait comprendre explicitement qu'il n'y avait aucune solution plausible si Fanfanlarose reste Maire de Châteauroux.

Je sais que beaucoup d'entre-vous sont prêts à défendre le pouvoir et la légitimité que j'incarne depuis le 21 mai 1459 an de Pâques Berrichon. Je sais, par vos nombreuses missives, sans que j'ai donné l'ordre, que vous êtes prêts à défendre le Maire de Châteauroux. C'est pourquoi, je croyais continuer à servir notre ville dans les fonctions que vous m'aviez confié ; car, comment oeuvrer pour l'intérêt général c'est-à-dire l'intérêt de chacune et de chacun d'entre-nous sans la confiance chaleureuse de nos compatriotes.

Cependant, j'ai été élu afin d'oeuvrer pour le bien collectif et non à verser le sang des Castelroussins, des Berrichons, qui est le notre. Malgré, la légitimité que j'incarne, malgré les tentatives d'apaisement, le sang sera verser.
Je m'offre en sacrifice aux personnes qui souhaitent voir la légitimité castelroussine destituée afin d'éviter le bain de sang et la guerre civile. Je démissionne de mes fonctions ce soir. Ma décision est prise et irrévocable.

Ma démission effective, vous serez appelés à choisir votre nouveau maire. Surtout, ne me vengez pas, ne vous bataillez pas. Vivez dans la concorde, nous sommes Berrichons car nous sommes avant Casterloussins.

Sachez, que ma candidature n'avait pour unique objet de construire, bâtir, oeuvrer, servir pour Châteauroux.

Vive Châteauroux !
Vive le Berry !

Après un temps solennel.

Quelque soit la sentence, il y a cependant une chose que vous ne me retirerez pas, que vous ne retirerez pas à l'Histoire. Moi, je l'ai fait, mes accusateurs non. J'ai mis fin en démissionnant à une crise politique qui nous menait à la guerre civile. Peux-t-on affirmer que je voulais intentionnellement troubler l'ordre public ?

Fanfanlarose s'assit. Il attendait la suite de la procédure et du témoignage de son frère, Cléalan.



Citation :
La défense a appelé Clealan à la barre

Voici son témoignage :
Bonjour Vostre Honneur,


Clealan , castelroussin et frère de Fanfanlarose, je voudrais souligner que mon frère Fanfan a cru de bonne foi avoir cette fameuse dérogation, et comme il vous l'a dit un cercle de castelroussins qu'il connait lui ont bien suggéré de se présenter à cette élection, Fanfan est un garçon vif et interéssé par la vie de notre duché, ce qui est bien normal car en fait il a vécu ici tout petit, quoique qu'obligé de suivre notre nourrice, qui était retournée chez elle pour veiller son père malade, avec Fanfan trop jeune et ma toute jeune soeur Aglaée, Fanfan est bel est bien revenu dans ce duché qui le vit naitre! Il est Berrichon oui votre Honneur ou en tout cas il se sent berrichon de tout son être, croyez vous que je laisserai quelqu'un fusse mon frère, mettre en péril notre ville?!!! D'ailleurs Fanfan a fait preuve de discernement, et qu'il soit question de se présenter ou de démissionner il n'a vraiment eu besoin de personne pour prendre ces décisions, puisqu'il les a prises avec son coeur de Berrichon!


Citation :
Réquisitoire de l'accusation

Accusé, vous saurez à l'avenir que le Procureur instruit à décharge, peu importe, qui se trouve sur le banc des accusés, la
justice est impartial, quoi que vous pouvez en penser. En rien il n'est interdit d'être candidat à la mairie, ainsi que Procureur, il n'y a pas de conflit d'intérêt dans nos loys, votre demande de relaxe par vice de procédure est donc non fondée !

Quant à notre Juge, je l'ai déjà stipulé, j'ai demandé, à notre Régent, de rendre le jugement de lui même afin que nul ne doute de l'impartialité de la justice, mais il semblerait que vous étiez bien trop occupé pour écouter mes paroles.

Vous n'aurez pas à vous exprimer devant un deuxième tribunal, hormis une Cour D'Appel si vous jugez que le jugement rendu à votre égard n'est point satisfaisant.

* Il marqua une pause, puis regarda quelques notes dans ses dossiers, il était obstiné dans sa version des faits, alors qu'il avait tord sur toute la ligne, il faisait sa propre interprétation de la loy. *

Messire, la Loy ne s'interprète pas, elle s'applique comme elle est dites un point c'est tout. Dans notre Coutumier, nul ne fait état qu'une dérogation pour l'armée équivaut à une dérogation électorale, c'est une fasse idée que si vous aviez demandé à certaines personnes d'expériences dans la ville, ils vous l'auraient dit..

S'il n'y a pas de jurisprudence sur votre cas, ne pensez vous pas, donc c'est qu'il n'y a jamais eu d'affaire comme la votre ? Ce qui veut dire que vous êtes le premier à avoir franchit cette ligne et avoir commit cet acte.

Alors comme ça tout ceci vous a fait "penser" que vous étiez dans la légalité, arrêtez donc de penser à l'avenir et tournez vous plutôt vers des gens d'expériences qui vous donneront conseil avisé, cela vous aidera sans doute fortement à l'avenir.

* Il regarda un moment l'accusé, il était vrai qu'il avait démissionné de lui même, mais le Procureur ne pouvait pas s'empêcher de penser que c'était lorsqu'il avait vu 6 de ses soutiens les plus importants à Châteauroux s'en aller qu'il avait prit cette décision.. *

Certes vous avez démissionné, et c'est tout à votre honneur, cependant il est étrange que vous l'ayez fait une fois la fuite en avant de vos soutiens Zoyah, Vroqu, Oméron, Ydello, etc.. Étrange qu'une fois qu'ils aient incités à prendre les armes ils vous aient laissés devant le fait accomplit.. Vous ne m'enlèverez pas ce soupçons dans la tête qui me fait dire que vous avez senti le vent tourner en votre défaveur. Mais au moins vous avez été intelligent.

Pourquoi nous parler d'histoire et des autres ? Vous avez donc fait cela pour entrer dans la postérité ? Mais personne ici n'avait eu à démissionner, personne ici n'était à deux doigts de faire éclater une crise sans précédent...A votre place bien des gens auraient prit la même solution que vous, arrêtez donc de vouloir faire le paon à nous faire croire que seul vous êtes capable d'un tel exploit.

* Il arrivait enfin aux conclusions de son réquisitoire, il avait fallu mettre le paquet pour montrer que sa défense était non avenue, et que l'accusation était dans ses pleins droits *

Votre Honneur,
l'accusé reconnait qu'il n'avait pas de dérogation devant vous, il reconnait donc qu'il a été poussé à la faute par sa soit disant " pensé" qui lui disait qu'il avait raison de faire cela et qu'il n'était pas en infraction de nos loys. Ce qui nous l'avons vu est totalement faux !

Cependant, je tiens à attirer votre attention sur les faits nouveaux de notre affaire, l'accusé à en effet présenté sa démission de la mairie, évitant un bain de sang comme le lui réclamait le Duché depuis des jours. J'en tiens donc compte dans mes réquisitions.

Étant donné que l'affaire connait un dénouement heureux et sans problème, je vous demande de condamner Messire Fanfanlarose à des excuses publiques et à se repentir de ses actes au prêt de notre Régent pour avoir été à deux doigts de commettre l'irréparable. Cela sera tout !

* Une fois terminé, il retourna prendre sa place sur le banc de l'accusation, le procès allait bientôt arriver à sa fin.. *


Citation :
Dernière plaidoirie de la défense

*Fanfan se leva une nouvelle fois pour sa dernière plaidoirie, non sans difficulté, suite à la fatigue qui le terrassait*

Ce n'est pas une surprise, mais je suis en désaccord complet avec le réquisitoire de l'accusation. Je cite le Procureur : "Certes vous avez démissionné, et c'est tout à votre honneur, cependant il est étrange que vous l'ayez fait une fois la fuite en avant de vos soutiens Zoyah, Vroqu, Oméron, Ydello, etc.. Étrange qu'une fois qu'ils aient incités à prendre les armes ils vous aient laissés devant le fait accomplit.. " En effet, Dame Zoyah dément votre affaire.

*Il tendit un document qui certifiait ses propos*
https://redcdn.net/ihimizer/img34/5291/tmoignagedezoyah.jpg

De plus, je ne connais pas votre Ydello. je sais qu'il fut Maire de Châteauroux lors de mon emménagement, c'est tout. Je vous signale que j'avais beaucoup de soutiens. Je n'osais mettre cela devant la place publique car je craignais que ces personnes soient mises en procès. Depuis, notre Régent a prononcé une amnistie générale. Il n'y a donc aucun danger pour ces gens-là.

*Il sortit une multitudes de missives, envoyées par les castelroussins lorsqu'il exerçait ses fonctions de maire.*

Lettre n° 0 :
Expéditeur : Lolo...cestmoi de Ch teauroux Date d'envoi : 14/05/2011 - 23:17:19 Titre : ...
contente de voir que j'ai désormais une autre option que celle de voter pour un crétin ^^ qui plus est, passéiste, et fieriste, qui ne fait que parler et critiquer.
mon vote vous est acquis.
bien cordialement,
Lolo

Lettre n°1 :
Expéditeur : Spagyricus Date d'envoi : 16/05/2011 - 12:02:43 Titre : Re: Copie de la misisve envoyée au Duc-R&ea
Sieur Fanfan,
Que dire... si ce n'est que cette missive est superbe. Elle fait à la fois appel à la Raison et à l'Amitié. Je ne pourrais que m'incliner si j'étais Duc... ou Régent.
Que le Très-Haut vous souffle dans le dos !
Père Spagyricus.

Lettre n°2 :
Expéditeur : Elsie. d'la Buse Vertueuse Date d'envoi : 16/05/2011 - 12:31:43 Titre : Re: Copie de la misisve envoyée au Duc-R&ea
Très bien ! Very Happy
Croisons les doigts, et comme dit il y a aura des recours de possibles au cas où. Vroqu s'y connait en la matière.
Courage !!!
Elsie

Lettre n° 3 :
Expéditeur : Bengouin. Date d'envoi : 16/05/2011 - 17:58:39
Titre : Re: Copie de la misisve envoyée au Duc-R&ea
bon a voté ^^ si il faut défendre la ville :p je le fais :p

Lettre n° 4 :
Expéditeur : Banane. Date d'envoi : 16/05/2011 - 18:08:59
Titre : Re: Election municipale : programme de Fanfanlaros
OUAH bien parlé ! je suis subjugué ! Allez Fanfaaaannnn

Lettre n° 5 :
Expéditeur : Vroqu de Cornedrue-Angillon. Date d'envoi : 16/05/2011 - 19:36:23
Titre : Re: Copie de la misisve envoyée au Duc-R&ea
C'est parfait, tiens bon ^^ Entre temps je tiens le front au Château.
Vroqu

Lettre n° 6 :
Expéditeur : Saaba
Date d'envoi : 21/05/2011 - 17:56:25
Titre : soutien
fan mon ami,
je te soutiens depuis toujours et je serai toujours à tes côtés, je me suis d'ailleurs inscrit dans la lance de elsie que je suis....
j'ai discuté avec yawe qui m'a parlé d'une façon d'éviter la guerre : faire des excuses pour les troubles occasionnées et demande une dérogation..... il est en contact avec le prévot pour ça.... il a des assurances apparemment...
peut être, tout en maintenant ton appel a defendre chato ça vaudrait le coup d'essayer?
j'espère te voir en taverne
ton dévoué saab

Lettre n°7 :
Expéditeur : Rastakaya
Date d'envoi : 22/05/2011 - 12:13:42
Titre : Soutien armé

Cher Maire,

Je suis informé de votre engagement, et du danger vous menacant.

Aussi, je viens de créer un corp d'arme et suis entré en défense civile pour notre ville.

Ceci s'ajoute à la milice par un renfort armé.

Je vous communiquerai mes rapports de surveillance et de combats. Merci d'inviter le plus grand nombre à me rejoindre dans mon groupe, dont je suis le meneur et votre serviteur.

Amitiés.
Rasta

Lettre n°8
Expéditeur : Cheef
Date d'envoi : 22/05/2011 - 20:39:25
Titre : Re: Démisison

fanfan si je comprend je ne vous appelerez plus monsieur le maire,mais peut etre qu'un jour vous vous presenterez ,bref j'ai laissé un message pour les fieristes sur ma taverne cela va surement me couter des clients mais qu'importe ,nous sommes libre d'etre libre d'expression alors vive RP
nous sommes avec vous
cheef de chateauroux

Lettre n°9
Expéditeur : Elsie. d'la Buse Vertueuse
Date d'envoi : 22/05/2011 - 20:44:31
Titre : Re: Démission du Maire

Fanfan,

Je respecte ta décision, elle t'appartient.

Par contre, je ne sais si tu es en contact avec les éventuelles personnes qui se révolteront mais... ma lance est en défense ce soir. Donc si révolte il y a, qu'ils ne la fassent que demain.

Lettre n°10
Expéditeur : Vroqu de Cornedrue-Angillon
Date d'envoi : 22/05/2011 - 21:34:49
Titre : Re: Démission du Maire

Bonsoir Fanfan,

Je viens tout juste de voir la même chose à la mairie.

Je trouve ton message très digne, un message qui démontre et oh comment, GP ne l'est pas. Bravo.
J'espère que tu l'ais posté sur la halle et en gargote.

Hélas j'ai bien peur que Châteauroux va se trouver avec un maire choisi par ce dernier, car suite à ta démission la mairie sera ou prise par Bubul ou par révolte et là c'est celui avec le plus de charisme et ensuite l ancienneté qui l'emportera.

Un mois passe vite, et je pense que tu pourras te représenter à ce moment là, bien sûr si cette épisode ne t'ait pas dégouté, ce qui sera dommage car je suis persuadé que tu seras un bon maire.

Pour ton procès, tu peux m'appeler comme témoin, mais je doute d'être en Berry pour le faire IG, néanmoins, je peux t'envoyer mon témoignage, tu le postera toi et en même temps je ferai parvenir une copie via le forum, pour pas que l'on dise qu'on ne l'a pas reçu, au procureur et au juge.

Bises

Vroqu

Lettre n°11
Expéditeur : Saaba
Date d'envoi : 22/05/2011 - 22:53:50
Titre : Re: Demission

je suis très peiné de cette décision
nos ennemis ont gagné
puisque le berry est dirigé de cette façon qui est contraire à toutes mes convictions je ne sais pas si je resterai dans ce duché qui maltraite autant ces habitants...

Lettre n°12
Expéditeur : Clealan de s Charmilles, Seigneur de Mouhers
Date d'envoi : 22/05/2011 - 23:02:25
Titre : mairie

Mon frérot


Je n'ai pas recu ta lettre , et j'ai appris en allant à la mairie ta démission, cela m'a fendu le coeur et m'a révolté...mais la prochaine fois tu pourras te représenter! Ben va faire l'effort le se présenter pour te succéder...;mais il aura surement besoin de tes conseils avisés.

Je voulais te dire que ta décision t'honore...et que je suis fier de toi! Même si j'ai beaucoup de chagrin que tu aies été obligé de le faire.

Voilà Frérot ,

Lettre n°13
Expéditeur : Artoblase
Date d'envoi : 23/05/2011 - 08:08:05
Titre : Re: Démission

J'écris ce courrier à notre maire élue.

Merci pour votre combat, merci pour votre intelligence, et votre diplomatie.

Le suffrage du peuple vient à nouveau d'être bafoué. Votre démission incarne les échecs du Berri à vivre dans la quiétude.

Les marchés s'effondre, la politique saigne le citoyens et c'est des gens comme vous dont nous aurions besoin. Mes pensées sont tournées vers vous, le sentiment de frustration quand on veut aider et qu'on ne puis rien faire...

Moi, comme tant d'autres, nous aurions aimé vous voire tenter de redresser la situation.

Un grand merci pour votre tentative. Mais le combat n'est pas fini, et il faudra bien qu'un jour nous nous mettions à choisir une autre voie!

Cordialement,

Artoblase

Lettre n°14
Expéditeur : Bengouin
Date d'envoi : 23/05/2011 - 19:51:08
Titre : Re: Démisison du Maire

salut fanfan

si les élections sont ouverte et reste ouverte je me présenterai pour t'ouvrir la mairie le mois prochain si tu le souhaites ^^

sinon je voulais savoir si tu pourrais m'aider pour cela ?

amicalement

bengouin

Lettre n° 15 :
Expéditeur : Link125
Date d'envoi : 23/05/2011 - 21:27:09
Titre : Re: Remercients

il n'en ai pas besoin sache que je suis a tes cotés pour le futur de chato...
(en plus quelqu'un quii apprecie gaetan roussel je peux qu'admirer ,lol)
Link/....

Lettre n°16 :
Expéditeur : Elynne
Date d'envoi : 24/05/2011 - 09:48:59
Titre : Soutien

Cher Fanfan,

Cette missive vous surprendra peut-être, venant d'une Fieriste, puisqu'il semble qu'ici, on ne me voit que comme telle, mais elle me paraissait importante.

Je suis navrée de ce qui est arrivée. Si effectivement, dans mon esprit vous avez manquez à la loi de par la non justification des 3 mois en Berry, je n'ai pas compris la venue de l'armée "joueuse" de Bubul.

Ceci pour dire que je suis parvenue à me mettre à la place des uns et des autres je crois. Et j'espère que vous vous représenterez la prochaine fois.

Je ne vous connais que peu, mais les rares fois où je vous ai vu, je pense avoir vu en vous quelqu'un d'intelligent, et votre démission est très honorable, malgré les divergences.

Je suis outrée des coups infligés à votre ami Saaba en place publique, par cet indigeste George_Aristote.

Je sais que je n'ai pas mon mot à dire et que je "ferais bien de dégager de votre village" aux dires de votre amie Mahiro, mais sachez que ma venue chez vous était sincèrement à la fois une promenade et à la fois, pour voir, sur le terrain, la situation. J'ai pensé qu'en tant que conseillère ducale mon devoir était de me faire ma propre opinion.

Ce que j'ai fait. Malgré les insultes dont j'ai fait l'objet.

Je vous encourage à ne pas baisser les bras, même si cela devait à nouveau être contre Alleaume, que je respecte énormément aussi.

Bravo pour votre humilité Monsieur... et au plaisir de partager une chope avec vous.

Bien à vous,

Elynne.

Et encore, je n'ai pas tout pris. J'en oublie comme le Castelroussin Vilostega... Ce n'est pas ces 6 personnes que vous avez cités qui auraient changé quelque chose. Tout Châteauroux était derrière moi. Il suffisait que je dise en avant pour faire couler le sang. Il aurait facile de résister face à cette armée composée comme le dit Banane "de 7 bras cassés, 2 morveux, et 1 unijambiste." Non seuleument, j'étais soutenu, mais, en plus, j'étais légitimé à 57,7%. Tout les facteurs étaient réunis pour qu'il ait massacre car j'étais fort de ma position... J'ai choisi de démissionner. Cela confirme bien le portrait dont Dame Eoliance, Tonerroise, une amie, me fait. Je cite. "Braves gens , Berrichons ou pas.....qui que vous soyez !!
Je me présente, je m'appelle Eoliance du Lacey ,
je suis Bourguignonne et de passage dans votre Duché.
Le hasard m'a mené jusqu'aux portes de votre Château et puis mon petit Nans voulait voir l'édifice...
Je suis surprise de voir comment ça se passe chez vous !!!
Que de discutions violentes autour d'un homme dont je peux vous jurer qu'il est un homme bien !
Il a vécu dans notre ville de Tonnerre et je peux vous garantir qu'il n'a rien d'un arriviste ou détient une fierté ou un attrait pour tel ou tel pouvoir!
Il est un homme présent, serviable, plein de bonnes intentions pour l'endroit où il demeure et je peux vous dire que vous avez de la chance de l'avoir parmi vous !
Qu'il n'ait pas été au courant de certaines conditions à une éligibilité n'en fait pas autant un mécréant et voir qu'il soit traité de la sorte et l'entendre prendre sa défense comme un criminel que vous condamnez presque me fait honte pour votre Duché !!!
Bien à vous de vous reprendre !!
de voir ce qu'il a fait et comment il l'a fait !
Bien à vous d'entendre comment le respect en vers la ville et un sens de la responsabilité il a démissionné et comment il est plein de v�ux les meilleurs en vers ceux qui l'ont élus et même pour certains le médisent !
Vous avez là , une honnête personne et si il le faut , je peux m'en porter garante personnellement et au nom du Maire de Tonnerre qui pourra appuyer ce que j'avance devant vous !
Je suis effarée de ce que vous en faites !! et de ces dépassements personnels auxquels certains semblent se livrer !
Fanfan, je suis fort déçue de voir ce qui t'arrive !
Que cela ne te décourage pas dans ton être , que l'expérience que tu traverse en ce moment t'ouvre les yeux de ce que parfois la politique dans les sphères plus élevées est capables de donner !!
Pense que tout n'est pas comme ça et que tu as en toi suffisamment de sincérité , de valeurs que nous Tonnerrois t"avons reconnues
et que si cela se passe , que ça puisse te rendre encore bien plus fort face à la bêtise qui se répand ici et là ....
Enfin , Ami, je pense que tu sauras faire la part des choses !
je te sais dans une intelligence que certains vont surement te jalouser !!
Bien à eux d'en rester là où ils sont !!!
On ne peux pas avoir en ce monde que des gens parfaits !! "

*Après quelques respirations salvatrices*

Le deuxième point que j'aimerais détaillé est toujours à propos de l'interprétation de la loy. L'accusation dit que mon interprétation de la loy est biaisée, la sienne aussi puisqu'il y a vide juridique. On ne sait pas à défaut de loy berrichonne et de jurisprudence relative à ce sujet qu'une dérogation obtenue pour postuler dans l'OST n'a pas de portée en matière électorale. D'ailleurs, je crois savoir qu'un membre du Conseil ducal rédige une loy à ce sujet pour plus de précision. Le fondement de votre action en justice s�appuie sur la loi énonçant qu'il faut une dérogation. Point. Elle ne précise pas la matière. Selon moi, les deux critères étaient remplis car j'avais une lecture stricte de la loy et Dame Ouf, ainsi que Messire Gilgaalad, une interprétation plus large. Sans précision, qui avait raison ? Qui avait tord ? Sachant que j'étais porté par les Castelroussins, qui m'avait fait un des leurs, sachant que j'avais débuté le début de la procédure pour intégrer l'OST, cela prouvait bien que j'étais dans mon âme berrichon.

*Il reprit son souffle tout en pointant du doigt le Procureur*

On dit que "l'accusé à en effet présenté sa démission de la mairie, évitant un bain de sang comme le lui réclamait le Duché depuis des jours. J'en tiens donc compte dans mes réquisitions." Mais, je certifie que durant la crise, je n'eus aucune nouvelle à ce sujet. J'ai démissionné de mon propre chef pour éviter le bain de sang ; car, pour moi, il ne s'agissait pas d'un "jeu" selon le mot de Messire Bubul.
Je sais que notre Régent a accordé une amnistie générale. Normalement, je serais donc gracié. Mais, sachez, je préférais crever sous la potence comme un chien que ne renier la réalité dans l'espoir de trouver un compromis. J'ai pris la décision seul de démissionner. Je ne vous permettrai jamais de dire le contraire, plutôt mourir mais dans l'honore.

*Il reprit sa place, plus fatigué que jamais*

Citation :
Verdict de la Cour

*Adilis écouta toute les parties, pour une fois l'accusé s'était bien présenté pour se défendre et celui-ci lui tendis toute une flopée de lettres qu'elle ne prit pas la peine de lire vu que l'amnistie avait été offerte par notre bon duc, George le Poilu, elle regarda juste les signataires par simple curiosité... "Norf de norf, rien de nouveau, je m'attendais à des lettres d'autres castelroussins que ceux que l'on voit tout les jours... 10 personnes si c'est ca le soutient de la grosse majorité des castelroussin... Il y avait donc bien une majorité silencieuse comme je le pensais" se dit elle. Ensuite elle redressa la tête, se racla la gorge et se tourna vers l'accusé*

Messire Fanfan, certes la loi ne précise pas que la dérogation pour l'armée est valable pour les élections mais elle dit bien qu'il faut la demander au duc... Ce qui n'est pas le cas de la dérogation pour l'armée... Enfin soit, c'est une histoire ancienne et nous, castelroussins, devons mettre de l'eau dans notre vin, même si c'est pas fort bon a boire, pour que la pérennité dans le village redevienne ce qu'elle était avant.

L'amnistie vous à été gracieusement offerte par notre bon et vieux duc, je déclare donc que vous êtes relaxé.

Dura lex, sed lex!

Les parties peuvent, si elles le souhaitent, faire appel de ce jugement devant la Cour d Appel.

Fait à Bourges, le vingt cinquième jour de mai de l'an Pâques 1459, par Adilis, Juge du Berry, au nom du Duc du Berry, George Le Poilu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fanfanlarose -22-V-1458- R - TOP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Napoleon_Louis - 10.X.1458 - R - TOP (Diffamation)
» Shigella - 29.I.1458 - C - TOP (Racket)
» Anne de Culan - 13.08.1458 - 865/900
» Em2.e_x - 25.III.1458 - C - TOP (Racket)
» Programme des Elections Ducales Dauphinoises de Janvier 1458

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau de Bourges :: Greffe Ducal :: Archive des procès :: Autres-
Sauter vers: