Gestion du Duché du Berry - RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chantyl. - 10-III-1458 - C - TOP (Marché)

Aller en bas 
AuteurMessage
Neheryn
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 3908
Age : 37
Fontion sociale : Prévôt
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Chantyl. - 10-III-1458 - C - TOP (Marché)   Mar 29 Mar 2011, 00:38

Juge : Alekine
Procès instruit par : Zoyah

Accusé : Chantyl.
Accusation : Duché de Berry

Témoins :


Sanction prononcée par la Cour :
Arrow Un jour de prison et 10 écus d'amende

Minutes du procès :

Citation :
Acte d'accusation
*****Procès opposant le Duché du Berry à Chantyl., le 10 mars de l'an de Pâques 1458 pour ventes illégales sur le marché de Bourges****

*Pfiouuu que le tribunal prenait la poussière ces temps-ci, songea la proc en revenait dans les lieux. Comme à son habitude, elle se dirigea droit vers le banc de l'accusation, en prenant la peinede saluer le témoin. Le juge entre, tout le monde se lève puis se rassoit, le procès peut commencer.

Un greffier élève la voix*

« Accusé levez-vous ! La parole est à la procure ! »

*Et la procure s'exécuta*


Monsieur le Juge,

En ce jour du 10 mars de l'an de pâques mil quatre cinquante-huit, comparait devant vous la personne suivante :

Dame Chantyl., une Orléanaise originaire de Gien, et déjà bien connue de nos services puisqu'elle a déjà été condamnée pour :

brigandage
http://admin-berry.forumactif.com/t7626-chantyl-24ix1458-c-top-racket

achats/ventes illégaux sur le marché de Sancerre
http://admin-berry.forumactif.com/t7154-chantyl-21vi1458-c-top-commerce
http://admin-berry.forumactif.com/t7188-chantyl-21vi1458-c-top-commerce

Ce jour, cette personne est accusée par le Duc de Dun le Roy, Thomas de Clerel en sa fonction de maire de Bourges pour avoir vendue au moins 25 sacs de maïs sur le marché de sa ville sans son autorisation, le 10 mars 1458.

La déposition du maire est jointe au dossier...***agitant un papier***


Ces faits sont réprimés par la coutume berrichonne, notamment par l'article suivant :

« Tout marchand ou voyageur qui ne peut se prévaloir d une autorisation des maires pour accéder au marché sera poursuivi pour trouble à l'ordre public et perdra le droit de circuler en sol berrichon. (Loi faite sous Juliano Di Juliani, le 30 Janvier 1454) »

Conformément à la coutume berrichonne, le prévenu a le droit de se faire représenter par l'avocat de son choix. L'ordre des avocats du dragon propose de représenter à titre gracieux toute personne qui en fera la demande.


Prononcé à Bourges, le 10ème jour du mois de mars de l'an de Pâques mil quatre cent cinquante-huit,
Pour Léandre de Mistra (Faust), Duc de Berry
Zoyah, procureur du Berry,

***une fois fait, la proc posa devant le juge et l'accusé copie des pièces originales qu'elle conservera le temps du procès****
Citation :
Première plaidoirie de la défense
Ehhh, coupable ! voui ça ira plus vite comme ça...
Citation :
L'accusation a appelé Thomasdeclerel à la barre
Voici son témoignage :
*Le maire de Bourges apparut au tribunal, s'y trouva une bonne place et après avoir écouté la lecture de l'acte d'accusation, puis la première plaidoirie de la défense, se leva et déclara sobrement, avec son flegme habituelle et en levant lentement son doigt vers la radasse accusée :*

Elle Avouuuuuuue, au trouuuuuu ! au trouuuu, bouuuuuuuuh !

*Toussotement* Donc vous l'avez comprit, l'accusé est coupable et le démontre bien mieux que moi.

Pour son crime odieux contre le peuple de Bourges, je souhaite qu'elle indemnise la mairie à hauteur de 50 écus, à défaut, mettez lui 20 ans de prison ou tout ce que vous voulez.

Citation :
Réquisitoire de l'accusation
Réquisitoire de l'accusation
*****Procès SuperToto vs Chanyl. / réquisitoire prononcé le 11 mars de l'an de pâques 1458*****

* « Et bé ! Elle n'est pas contrariante celle-là au moins »...songea la proc en entendant la plaidoirie de la défense. Si ce n'est ses antécédents et ses frasques sur le marché, la seule chose qu'aurait pu lui reprocher la brune était une plaidoirie terne , fade et ennuyeuse. Rien sur quoi elle pouvait argumenter. Intervention du magnanime « roy radin » qui a certainement donné par déformation linguistique « dinra roy » puis « dunre roy » et enfin « Dun le Roy ». Et ce fut rapidement le tour de la procure. La jeune femme se racla la gorge puis prit la parole*

Monsieur le juge,

L'accusée avoue et reconnaît le délit donc mon réquisitoire va surtout porter sur la sanction a appliquer.

Et à la demande du plaignant, j'invite l'accusée à s'acquitter de la somme demandée en achetant un fruit de la mairie de Bourges mis en vente à 50 écus sur le marché. Et notez que cette fois-ci, elle a l'autorisation du maire. Si cette dame y consent, alors je demanderai à ce qu'elle reçoive la ridicule amende d'un écus symbolique.

Si dans le cas contraire, le maire de Bourges ne nous apporte pas sous 48 heures la preuves d'achat du fruit à 50 écus alors...

Je vous demande de la reconnaître coupable de Trouble à l'Ordre Public et considérant que l'accusée est une multirécidiviste qui ne pouvait en conséquent ignorer nos usages, de la condamner à 7 jours de prisons, 20 coups de bâton donnés sur la place publique et à 2 jours de pilori où les habitants de Bourges pourront à loisir lui jeter des ufs pourris à la figure.

Merci de m'avoir écouté

* et la proc reprit sa place en attendant la suite *
Citation :
Dernière plaidoirie de la défense
Dernière plaidoirie de la défense
"Au départ chantyl ne voulait pas batailler pour quelques sacs de maïs car, sont but n'était même pas de faire du profit, juste se délester un peu... Maiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis quand elle entendu le maire beugler comme un jeune veau qui venait enfin de trouver la mamelle alimentaire, Chantyl se dressa sur son siege... Donc elle se réprésente à la barre, inclina la tête en signe de bonjour a tous le monde, puis elle se tourna vers le maire."

HOoo mais calmer votre joie monsieur l'maire, j'avoue oui... j'avoue avoir vendu du maïs et ne pas avoir pris le temps de lire les lois. Une facheuse habitude je le reconnais. Mais de la a dire "crime odieux" Heumm... vous y aller pas un peu fort, non????? Parce que si ceci est vraiment un crime odieux alors, quel terme employez vous pour, un vol de bien personnel, un meurtre, un viol ?

"Puis elle se retourne vers le juge."

J'invite monsieur le maire a s'enfermer dans une oubliette et de potasser divers livres afin d'offrir un un eventaille plus vaste de son vocabulaire.

Monsieur le juge ! Je l'ai dit, j'suis coupable, j'ai rien d'autre a ajouter et pour ce qui est des peines je m'en tiendrais a la décision de la cours.

Citation :
La défense a appelé Thomasdeclerel à la barre
Voici son témoignage :
*Le maire de Bourges se leva de nouveau pour témoigner, et la main sur le c ur d'une voix digne des ch urs de l'armée berrichonne*

Je ne voulais pas ennuyer la cour en racontant ici à quel point je hais les voleurs, mais devant cette immonde brigande qui vocifère devant nous aujourd'hui, je ne peux vous l'épargner.

Je ne parle pas tant des voleurs professionnels, comme nous les politiciens, ou comme nos biens aimés marchands de tapis, curé ou percepteurs d'impôts, qui, certes, s'emparent malhonnêtement du bien d'autrui, mais qui le font avec une conscience professionnelle.

Parlons plutôt des amateurs, ceux qui volent n'importe quoi, n'importe où et surtout n'importe comment. N'a-t-on pas idée d'aller vendre le fruit de ses rapides criminelles ailleurs que sur le lieu de son forfait ? Pour être aussi inconscient, l'accusé devrait être mise à mort, car c'est une honte pour la profession de brigande !

Cependant, l'accusé ayant daigné payer une juste et noble compensation à ma mairie en la personne d'une délicieuse pomme échangée contre 50 écus, je pense que la justice serait justice si elle était présentement relaxé.

Je ne doute pas que de toute façon, idiote comme elle l'est, elle ira sitôt sortie de ce tribunal attendre une pauvre vieille dame courageusement caché derrière un arbre, et armée d'une grosse épée, sur une route berrichonne pour la tabasser et lui voler une miche de pain et 5 écus !

Citation :
Verdict de la Cour
Attendu que l'accusée reconnait les faits.

Attendu que l'accusée est coutumière du fait.

L'accusée est reconnue coupable sans circonstances atténuantes.

Toutefois, l'accusée faisant amende honorable, elle est comdamnée à 3 jours de prison dont 2 avec sursis , 10 écus d'amende et 5 jours de mines. Ces rapports journalier devant m'être communiqué au jour le jour (screen).

Madame, quoi que vous pensiez de nous, nous sommes des gens de droits et de bonnes humeurs. J'ai donc décidé d'être cléments et j'espère que vous rentrerez dans le droit chemin. Mais ce sera votre dernière chance en Berry.

Que Justice soir rendue

_________________
Envie de RP ? Arda Para Subire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatillon.0forum.biz/index.htm
 
Chantyl. - 10-III-1458 - C - TOP (Marché)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scal - 13.II.1458 - C - TOP(Marché)
» Redbear - 30.VI.1458 - C - TOP (Marché)
» Chantyl - 21.VI.1458 - C - TOP (Commerce)
» Aliette - 22.X.1458 - C - TOP (Marché)
» Napoleon_Louis - 10.X.1458 - R - TOP (Diffamation)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau de Bourges :: Greffe Ducal :: Archive des procès :: Escroquerie - Marché-
Sauter vers: