Gestion du Duché du Berry - RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tord_fer - 19.XI.1458 - C - TOP (Racket)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alfred555
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 1027
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Tord_fer - 19.XI.1458 - C - TOP (Racket)   Ven 19 Nov 2010, 15:06

Juge : Alfred555
Procès instruit par : Bertilde

Accusé : Tord_fer
Accusation : Duché du Berry


Témoins :


Sanction prononcée par la Cour :
Arrow 3 jours de prison, 300 écus d'amende, 10 coups de bâton en place publique.


Minutes du procès :

Citation :
Acte d'accusation
En ce dixième jour du mois de Novembre de l'an de grâce 1458, comparait devant le Juge Alfred555 présidant la Cour du Berry, sieur Tord_fer mis en accusation par le Procureur , requérant pour sa Grâce Gilberg

*Les gardes font pénétrer le prévenu dans la salle d�audience.
La Procureur du Berry , le regarde entrer et s'installer à la place qui lui est assignée. Sur un signe du Juge, elle commence à lire d'une voix claire et posée l'acte d'accusation*

Votre Honneur, Sieurs et Dames , le bonjour .

« Sieur Tord_fer vous comparaissez aujourd�hui devant la cour car vous êtes accusé selon l' article 17 du Livre II du Corpus Berrichon , de Trouble à l'ordre public en raison d'un brigandage sur la personne de dame Jolie_coeur, sur les chemins de Châteauroux . Je rappelle ici à la Cour les leis qui ont été enfreintes :

17) Constitue un acte de trouble à l�ordre public, toute perturbation au bon ordre, à la sécurité, à la salubrité et à la tranquillité publique (extrait du droit coutumier établi par Volpone et Arnvald en 1451)

D'autre part, votre Honneur, l'enquête de nos Maréchaux d'investigation a pu nous apporter les preuves qui nous ont amenés à nous présenter devant vous aujourd'hui. Huissier, s'il vous plait..."

* Le Procureur tend les preuves à l�huissier qui s'empresse de les porter au Juge et à la Défense : *


http://www.casimages.com/img.php?i=10111008371023196.png

*En ayant terminé avec l'acte d'accusation, la Procureur s'adresse plus particulièrement à l'accusé et l'informer de ses droits*

voici un document vous expliquant vos droits et le Corpus Juris Civilis (code en vigueur sur le territoire du duché du Berry ) et ses procédures:

http://admin-berry.forumactif.com/le-rez-de-chaussee-f30/lois-en-vigueur-dans-notre-pays-t5823.htm

*Tend le parchemin à l'accusé *
Si Votre Honneur le permet, nous pouvons maintenant entendre ce qu'à à dire le prévenu pour sa défense. »
Citation :
Première plaidoirie de la défense
J'ai rien fait m'sieur l'juge ! C'est un mal entendu ! Y'a toujours deux version d'l'histoire...Voici la mienne :
Me prom'nant dans les bois, en sifflotant gaiement, pendant qu'le loup n'y était pas, j'ai croisé une donzelle et un sire un peu louche d�ailleurs...Et v'la qu'une pierre s'met sous mes pieds ! J'trébuche dessus avec mon grand age, et vu qu'j'i pas bien d'équilibre, j'essaie d'me rattraper a la donzelle...mais la seule chose que j'agripe ces sa bourse, j'me suis ramassé de toute ma longueur et quand j'me suis relevé pour rendre la bourse, elle était d'ja plus la ! Ça galop les jeunes d'nos jours, j'ai pas put la rattrape, du coup j'allais pas la laissé par terre, je l'ai gardé...
Et j'tient a porté plainte a mon tour, car ces sauvages ont même pas aider un vieux en détresse !
V'la vous savez toutes la vérité a présent, j'suis innocent qu'j'vous dit !
Citation :
L'accusation a appelé Jolie_coeur à la barre
*Jolie_coeur se présenta à la cour, écouta l'histoire de son racketteur et n'en crut pas ses oreilles...Quand ce fut son tour, elle se leva et alla témoigner*

Monsieur le Juge, je ne vais pas essayer de faire une histoire complètement sorti de mon imagination. La vérité est que messire Tord_fer Nous a racketté une belle grosse somme d'argent et je ne crois pas que s'il aurait fait tomber ma bourse, je l'aurais laisser par terre et m'aurais enfuie. Ça j'en doute fort! * Dit-elle en regardant son racketteur et s'adressa à lui* De plus, messire Tord_fer, je me demande bien lequel de nous deux était le plus amochés après notre rencontre? *Se retourne vers le juge* Monsieur le juge, cet homme nous a laissés inanimés, mon compagnon et moi, dans un champ après nous avoir racketté! Voilà une histoire simple qui dit la vérité. Merci de m'avoir écoutée! *Salua le Juge et retourna s'asseoir*
Citation :
Réquisitoire de l'accusation
Votre Honneur , sieurs et dames ,

Que Messire Tord_fer soit gauche , je n'en doute point !
Mais la maladresse réside plus dans son récit que dans les faits !
Jolie somme que vous vous êtes approprié messire ! 1200 écus tout de même !
Votre Honneur ,
L'enquête des maréchaux démontre que c'est cette pauvre femme que l'on a retrouvée dans le fossé et il a parier que ses genoux sont plus égratignés que celui de l'inculpé !
La procure sollicite donc une juste sanction, à savoir :
10 coups de bâton appliqués en place publique et une amende de 500 écus .
Citation :
Dernière plaidoirie de la défense
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.
Citation :
Verdict de la Cour
*** Ooh.. ça alors ! Un brigand qui daignait bien comparaître devant le tribunal. La chose était fort rare, et valait bien qu on en fit mention. Qui plus est, un brigand qui tâchait d amuser la galerie par un témoignage des plus abracadabrantesques, ce qui ne déplaisait point au juge, loin de là. Cela le changeait bien des soit-disant juriste cherchant à tout bras des vices de forme, menaçant de la Cour d Appel, afin d impressionner une Cour qui ne prêtait pourtant guère d importance à ce genre d intervention. Mais là.. rien à voir ! Le juge était fort friand de ce genre de persuasive défense à son image : complètement folle. Il se frotta les mains de satisfaction. Quelle ne fut pas sa joie de voir la victime se présenter à son tour au procès, et contredire avec joie et allégre.. avec froideur et détermination le récit de son agresseur, le fusillant du regard au passage.

Après le réquisitoire de l accusation, il sembla que l accusé souffrait d une perte subite de voix, aussi ne put-il pas se défendre et avoir le dernier mot. Peut-être était-il resté sans voix, pris de remord devant la détresse du témoignage de la plaignante.

Aussi, le juge prit la parole, en ces mots aussi alertes qu avenants : ***

« Bon ! »

*** Il se gratta un instant la tête, histoire de gagner du temps. Déjà qu il ne comprenait pas grand chose, mais là.. les deux l avaient bien embrouillé. Il regarda l accusé, puis la jolie demoisel.. la plaignante, et l accusé à nouveau. Il se remémorait les deux témoignages, et tenta de faire la part de la vérité et du faux. En gros, une dame avait perdu sa bourse. Et l autre était accusé de l en avoir délestée. L un disait que c était un accident totalement fortuit, l autre qu elle avait délibérément été agressée. L enjeu, 1200 écus. Évidemment, c était une belle somme. Mais.. ***

« Messire Tord_fer, j ai bien écouté votre défense, mais celle-ci me laisse quelque peu perplexe. Si vos intentions étaient si innocentes, pourquoi n avez-vous point rendu sa bourse à cette demoiselle sitôt confrontés lors de ce procès ? Ou pourquoi n avez-vous point tenté une procédure de conciliation dès lors que vous avez été mis en contact ? Il aurait simplement suffit que vous rendiez la somme « égarée » pour que la Cour soit convaincue de votre bonne foi, et une relaxe aurait été immédiatement prononcée.
Il est par ailleurs troublant que vous ayez chu immédiatement à la proximité de la demoiselle et que, par le plus grand des hasards improbables, vous n ayez trouvé que sa bourse à laquelle vous retenir. Remarquez que si vous vous étiez agrippé à un autre endroit de cette jolie demoiselle, vous auriez certainement comparu tout de même en ce tribunal, mais pour une toute autre faute..

Encore auriez-vous expliqué que, terriblement mis en émois par la beauté époustouflante de la demoiselle, vous soyez tombé en pâmoison à sa vue en tombant malencontreusement contre elle, ou vous soyez jeté à genoux devant elle pour lui faire déclaration d amour brûlant et intense, vous ayez heurté sa bourse, celle-ci s étant détachée sans qu elle ne s en aperçoive, les écus n ayant fait aucun bruit en heurtant le sol et.. heu.. la Cour aurait pu vous croire. Mais là, ce sont beaucoup de coïncidences particulièrement troublantes. Et l œil poché de la demoiselle est peut-être dû à une chute contre une pierre aussi ? Vous ne nous la ferez point !

Passons à présent au prononcé du verdict ! »

Blam ! Blam ! Blam !***

« Moi, Alfred555, Juge de Berry, rends jugement dans l affaire opposant le Duché du Berry à Tord_fer,

Vue la loi relative sur le respect d autrui faite sous la Duchesse Josybabas, le 27 juillet 1454 :
« Le brigandage avec ou sans violence n est pas toléré en territoire berrichon. Les contrevenants seront poursuivis pour trouble a l ordre public. »

Considérant que le dénommé Tord_fer a attaqué, le 6 novembre dernier, des voyageurs à proximité de Châteauroux,

Pour ces motifs, la Cour reconnaît le dénommé Tord_fer coupable de Trouble à l Ordre Public.

Attendu que la Cour a failli gober le témoignage extravagant de l accusé, mais n a point été dupe,
Attendu que le coupable a dérobé une somme considérable, à hauteur de 1200 écus,
Attendu que le coupable n a à ce jour jamais été condamné en Berry,

La Cour condamne le dénommé Tord_fer à 3 jours de prison et 300 écus d amende.
Le coupable aura de plus l humiliation de subir une peine de dix coups de bâtons en place publique, à Bourges, sous les huées de la foule en colère.

Je rappelle que les parties peuvent, si elles le souhaitent, faire appel de ce jugement devant la Cour d Appel. »

Fait à Bourges, le dix-neuvième jour de novembre de l an de Pâques 1458 par Alfred555, Juge de Berry, au nom de sa Grasce Gilberg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tord_fer - 19.XI.1458 - C - TOP (Racket)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paco.. - 18.VIII.1458 - C - TOP (Racket)
» Shigella - 29.I.1458 - C - TOP (Racket)
» Em2.e_x - 25.III.1458 - C - TOP (Racket)
» Sasker - 6.XII.1458 - C - TOP (Racket)
» Flodusmv - 2.VI.1458 - C - TOP (Racket)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau de Bourges :: Greffe Ducal :: Archive des procès :: Brigandage-
Sauter vers: