Gestion du Duché du Berry - RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Payio - 8.III.1457 - C - TOP (attaque en taverne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gilberg
Vieux Duc
avatar

Nombre de messages : 5261
Age : 36
Fief : Vicomté de Bretagne
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Payio - 8.III.1457 - C - TOP (attaque en taverne)   Ven 02 Avr 2010, 00:42

Juge : Goisse
Procès instruit par : Zoyah

Accusé : Payio
Accusation : Duché du Berry


Témoins :


Sanction prononcée par la Cour :
Arrow 1 écu d'amende



Minutes du procès :

Citation :
Acte d'accusation

***Procès opposant le Duché du Berry à Payio le 08 mars 1457 ****


Madame la Juge,


Il est apparu aux services de police de la ville de Châteauroux que l'accusé, Messire Payio aurait agressé en taverne plusieurs personnes.


Le délit se serait déroulé le 06 mars 1457 à la taverne des Mauvais Garçons, Châteauroux


L'accusé est un vagabond domicilié à Châteauroux, Duché du Berry

Les victimes sont Zelas, Angelina et Kevnix2.

Madame la Juge, c'est un enfant de 10 ans que je mène devant vous. Il semblerait qu'il s�agisse au départ d'une querelle familiale qui a dégénéré. Je suis allée rencontrer ce jeune garçon afin d'obtenir des explications, il m'en a fourni aucune et n'a nullement nié les faits.

Voici le rapport détaillé

*dépose un dossier sur le pupitre de la juge*


**********rapport de police***********

** I. Dépôt de plainte de Zelas

http://i68.servimg.com/u/f68/12/38/19/72/zelas10.jpg
****II. Témoignage d�Angelina
« bonjour je sais trés bien que se soi un enfan, mais a se jours je vous le redit je parlé tranquillement avec la petite zela il est rentré en taverne et ma attaquer pourquoi je me serai battu avec un enfant ??? cela vien pas de moi je n attaquerais pas un enfant »
******III. Témoignage de Payio
Propos recueillis en taverne :
« je pense qu elle a voulu protéger zelas de moi. Moi et zelas nous avoins une affaire à régler mais la parole n a pas eu d impacte on est venu au armes. le sergent à voulu protéger zelas en lui demander de partir. Et la suite vous la connaissait »
Courriers :
http://i68.servimg.com/u/f68/12/38/19/72/pa10.jpg
http://i68servimg.com/u/f68/12/38/19/72/pa210.jpg

********IV. Reconstitution
http://illiweb.com/fa/pbucket.gif
http://illiweb.com/fa/pbucket.gif


*************************************************************


De ce fait, l'accusé a transgressé la loi suivante :

Extrait de loi :

« Constitue un acte de trouble à l�ordre public, toute perturbation au bon ordre, à la sécurité, à la salubrité et à la tranquillité publique (extrait du droit coutumier établi par Volpone et Arnvald en 1451) »


A cet effet, je vous demande de reconnaître Messire Payio coupable de Trouble à l'Ordre Public.


Je rappelle que le prévenu possède des droits :

I.
Rester en liberté jusqu'à la fin du procès, seulement si l�accusé n�est pas déjà sous le coup d�une condamnation précédente et purge déjà une peine. Auquel cas, ses geôliers le conduiront au tribunal afin qu'il puisse se défendre s'il le souhaite.

II.
Se faire représenter, à titre gracieux, par un des avocats membre du cabinet les Avocats du Dragon (http://forum.lesroyaumes.com/groupcp.php?g=1731&sid=myd2riKadLt5sOBDTPHSXQgCk)


Afin que justice soit rendue, Madame la Juge, je demande les peines suivantes :

- 1 écus symbolique
Le but de ce procès étant de faire réfléchir Messire Payio aux conséquences de ses actes.
Que des mots valent mieux que des maux pour s�expliquer et que la violence en dehors de la Lice n�est pas tolérable.


Fait le 08 mars 1457, à Bourges
Pour le Duc du Berry, Gilgaalad, Baron de Chaillac, dict. "Gilou"
Zoyah, Procureur du Berry
Citation :
Première plaidoirie de la défense

je me présente en ce lieu sous votre demande
bien que cela soit inutile je ne fera pas de plaidoirie car oui je suis coupable j'ai délibérément agressé les personnes cités.
Je ne nie aucun fait et je reste a votre disposition pour d eventuelle question
Citation :
Réquisitoire de l'accusation

*Quelle histoire songea Zoyah en écoutant les diverses plaidoiries. Un vrai sac de n�uds. Entre la querelle de gosses et la dispute de famille. Les propos de Zelas gênaient fortement la procureur. Pas plus qu�on n�agressait les gens, on de les traitait de monstre. Elle se remémorait l�enfant excessivement craintif qui se cachait sous une table dès qu�un adulte l�approchait. Rien à voir avec la description qu�en faisait la petite Zelas. Avait-il changé à ce point ? La jeune femme s�avança, pas sur du tout de son réquisitoire. Il y avait pas mal de zone d�ombre qui la gênait afin d�établir une demande de peine. Elle se tourna d�abord vers le jeune accusé et lui parla doucement. *

Jeune homme�
J�apprécie que vous reconnaissiez les faits, mais vous seriez bien inspiré de les expliquer devant la cour. Pourquoi avez agressé votre �s�ur ? *la demoiselle marqua un pause et jeta un regard perplexe à la gamine*�aussi sauvagement ?
La violence était-il le seul moyen à votre porté afin de régler le conflit qui vous oppose ?

La proc n�attendit pas vraiment de réponse et se tourna vers la juge.

Madame le Juge,

Messire Payio reconnait les faites et les deux témoignages l�accable. Néanmoins, je vous demande de tenir compte de ses aveux spontanés et de son jeune âge, 10 ans.

A son encontre, je demande seulement 1 écu d�amende en espérant que le fait de se voir traduit en justice aura suffit à le faire réfléchir.

*La proc regagna sa place*
Citation :
Dernière plaidoirie de la défense

madame, messieur,

la querelle de famille remonte à bien longtemps. Ma soeur , zelas ici présente, me reproche la mort de nos parents, il y a bien longtemps.Ils ont peris dans l incendis de notre chaumière. Il est vrai que ce jour là je jouer dans la forge de notre père mais je n'ai pas incendier notre foyer. Celà à été fait par des brigands qui nous ont ensuite enlevé pour nous vendre ensuite.
Je ne sais si cette histoir aurai pu se résoudre autrement. Je suis navrée de ce qui c est passé et j en ai honte aussi.
Citation :
La défense a appelé Zelas à la barre

pourquoi est ce que payio me fait appeler? J'ai rien à dire à la défense. Ce soir là a agresser le sergent angelina ici présente qui ne faisait que me parler et me dire de m en aller le sergent c est interposer pour m aider et empécher payio de m'embrocher. Il y avait aussi messire kevnix qui c est interposer entre payoi et moi même afin de calmer l'accusé .
Payio à beau être mon frère, mon jumeau, il ne reste à mes yeux qu un monstre hors de tout contrôle aimant les armes et voulant faire du mal et n ayany pas peur de tuer.
Citation :
L'accusation a appelé Angelina à la barre

bonjour dame le Juge, je suis actuellement présente dans se tribunal pour l'agression en taverne. S'était actuellement à la taverne de" mauvais garçon" avec la s�ur de payio la petite zéla,, nous parlions quand tout à coup payio rentra dans la taverne très nerveux avec son épée à la main, s'approcha de sa s�ur zéla,je lui avais demandé de laissé tombé son arme et pouvoir essayer d'arranger cela sans violence ,mais celui ci a refuser de m'écouter,c'est à cette instant que j'ai demandé a la petite zéla de sortir tranquillement, payio me sauta dessus aussitôt la petite sorti,pour m'attaquai, je me suis défendu comme je le pouvais sans vouloir lui faire de mal, payio avait mis la force dans son épée et me rentra l'épée à l'épaule.
Citation :
L'accusation a appelé Zelas à la barre

c est en taverne l autre soir, Payio m'attendait. En fait c est moi qui lui ai demander de venir à chateauroux. Je voulais lui parler je voulais comprendre pourquoi il pouvais être monstrueux et ça depuis tout petit. Il ne m a pas laisser le temps de parler alors nous nous some battu. Il a trés vite eux le dessus. Il m'a clairement dit qu il serai pret à me tuer si je ne croyais pas à son innocences suite à divers .............................. évènement du passé.
Payio est mon frère.........enfin .........A ce jour il me fait peur, Comme l autre soir à la taverne il peut devenir incontrollable, je pense que lui même aussi ne se contrôle plus. Il deviens violent et il est capable de tuer.
Citation :
Verdict de la Cour

Payio, j'ai eu l'occasion de te croiser en taverne mon petit. Tu ne m'avais pas l'air bien méchant. tu es si jeunes que je m'en voudrais que tu sois en prison avec des personnes malhonnête qui racket les gens. Je te donne une dernière chance et comme le demande la procureur, je te condamne à une amende d'1 écu symbolique. Par contre en échange je ne veux plus te voir ici!

Dura lex, sed lex.

Fais à Bourges le dix-septième jour du mois de mars de l'an de Pâques 1457

_________________
Vicomte de Bretagne et de Chateaumeillant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Payio - 8.III.1457 - C - TOP (attaque en taverne)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [talent] charge / attaque chargée / focus
» Chiens d' attaque de Nécromunda
» Hautebrande: Cérémonie des Sombrecoeurs ; Attaque du moulin
» [Event Jdr JcJ] L'Attaque du Donjon de Hurlevent !
» TonTon Symca Passe à l'attaque !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau de Bourges :: Greffe Ducal :: Archive des procès :: Dérapages verbaux et violence-
Sauter vers: