Gestion du Duché du Berry - RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Prout.89 - Le 14 décembre 1456 - C - TOP (violences en tav')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Escalibur2
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 2133
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Prout.89 - Le 14 décembre 1456 - C - TOP (violences en tav')   Sam 03 Jan 2009, 17:03

Citation :
Prout.89 - Le 14 décembre 1456 - C - Trouble à l'ordre public

Juge : Ysandre

Procès instruit par : Zoyah

Accusé : Prout.89
Accusation : Zoyah (Procureur)

Témoins de la défense : Aucun
Témoins de l'accusation : Melisandel, Castiello


Sanction prononcée par la cour : Coupable - Amende de 3 écus
Verdict le 29 décembre 1456


Acte d'accusation a écrit:
***Etrange affaire que voilà pensait la jeune procureur en arpentant les couloirs du tribunal. Ma foi, cette histoire la laissait bien songeuse. Elle connaissait l'accusé uniquement de nom et savait qu'il avait ouvert une lutherie à Châteauroux. L'homme avait l'air bon enfant et plutôt aimable. Vraiment, elle était étonnée d'avoir à l'inculper pour ce type de délit.

La jeune femme salua la cour et s'avança afin de faire lecture de l'acte d'accusation***

Votre Honneur,

Il m'a été rapporté par les services de police de Châteauroux la plainte de Messire Castiello, un paysan de Bourbon (Duché du Bourbonnais-Auvergne) à l'encontre de Messire Prout89, paysan Castelroussin et propriétaire de la taverne « !Au Petit Tchapardeur! », lieu du méfait.

En effet, il semblerait que Messire prout89 ait fait usage de violence sur messire Castiello le 13 décembre 1456 (date du dépôt de plainte). Selon les faits rapportés par messire Castiello, * la procureur cite alors la victime*
« prout.89 [...] m'ayant frapper a plusieurs reprises en taverne juste parce que je parlait... »

Voici les gravures prouvant les dires de la victime.

http://img253.imageshack.us/my.php?image=preuve1kc2.jpg

http://img525.imageshack.us/my.php?image=preuve2df4.jpg

Voyez la violence avec laquelle messire Prout89 s'en prend à Messire Castiello enfreignant ainsi la présente loi :

*Zoyah fait lecture de la loi en fixant l'accusé du regard*

« Constitue un acte de trouble à l'ordre public, toute perturbation au bon ordre, à la sécurité, à la salubrité et à la tranquillité publique (extrait du droit coutumier établi par Volpone et Arnvald en 1451) »

De plus je porte à votre connaissance le témoignage écrit de Dame Melisandel qui doit venir en personne à la barre.

*Zoyah lit un parchemin sur lequel l'on devine une écriture féminine*

« [...]

J'ai assisté en effet à une petite dispute entre Messire Castellio et Prout. J'accpete volontiers de témoigner.
La chose s'est passé comme suit:

Alors qu'un sieur Kevnix demandé à entrer dans la JARF, le sieur Prout très heureux demander poliment le silence afin qu'il puisse procéder au « ;baptême ».
Le sieur Castellio a rétorqué que les tavernes étaient faites pour parler et qu'il ne gagnerez pas le silence qui s'imposait pour cette cérémonie dont nous étions tous très curieux et heureux pour le sieur Kevnix qui allait entrer dans un joyeux groupes! C'était l'affaire de queslques minutes mais le sieur Castellio ne l'entendait pas de cette oreille.
Il a annoncé qu'il ne se tairait pas et de ce fait le sieur Prout lui a explosé la machoir violemment.
J'ai été très surprise par ce geste et j'ai donc quitté les lieux à ce moment. [...]»

Votre Honneur, il s'agit vraisemblablement d'une simple dispute de taverne comme il y en a souvent mais cela n'excuse pas l'usage de la violence.
Ainsi, afin que justice soit faite, je demande 1 jour de prison à l'encontre Messire Prout afin qu'il puisse réfléchir à la teneur de ses actes.

Je rappelle que ce dernier à des droits :

- Rester en liberté jusqu'à la fin du procès.

- Se faire représenter, à titre gracieux, par un des avocats membre du cabinet les Avocats du Dragon ou du cabinet GLP. (http://forum.royaumesrenaissants.com/groupcp.php?g=1304)


Fait à Bourges le 14 décembre 1456,
Dame Zoyah
Procureur du Berry

***après la lecture de l'acte, la procureur du Berry regagne sa place***

Première plaidoirie de la défense a écrit:
Bonjour a vous Madame la juge. On va aller vite n'est ce pas ? Pour commencer je ne ni pas les faits mais je vais rajouter ce qui devrais y être, mais ceci tient que de ma parole, a vous de me croire.

Il y a quelques jours, non dans ma taverne mais celle de mon parrain Karl06, Messire Kevnix voulait rentré dans mon union de fêtard : la JARF. J'ai donc demander, le plus courtoisement possible, le silence pour deux petites minutes, le temps du baptême d'admission. Mais le voyageur a contester a ma demande, il ne voulait pas... Dame Melisandel qui s'amusait bien a contesté et quand je me suis mis a mon tour, il n'a pas accepté mes remarques. Je vais vous dire ce qu'il m'a dit tant qu'a faire : «vas te faire connard » ou encore le petit « ta gueule » qui se fond t très bien dans un discourt courtois. Face a une personne aussi tetu, j'ai donc posé ma morgensterne pour lui faire peur, il m'a provoqué, peut etre a-t-il crus que je n'etais pas capable... je lui est dit que en effet je ne le frapperais pas, il me l'a redemander... je l'ai fait. Violament mais je l'ai fait selon sa demande...

Requisitoire de l'accusation a écrit:
***La jeune procureur écouta la plaidoirie et les différents témoignages, les sourcils froncés. Plus les intervenants s'exprimaient et plus elle avait l'impression d'être la victime d'une mauvaise farce. Son moment était venu et la jeune femme resta un long temps, songeuse, les deux index reposant sur les tempes puis après une respiration profonde, se leva et prit la parole.***


Votre Honneur,

Je ne sais quoi dire vraiment cette affaire me semble presque grotesque *affichant un regard presque désolé* un accusé qui accable la victime, un témoin de l'accusation qui ne semble pas vraiment prendre parti.
Une bagarre de piliers de comptoir, rien d'autre. Alors, je ne vais pas tâcher de démêler qui a commencer le premier, nous ne sommes pas dans une cour de récréation mais dans une cour de justice et je vais m'attacher au simple fait. Prout89 a frappé Castiello à deux reprises et avec beaucoup de violence.
C'est un délit et pour ça je demande une journée de prison.

Merci de m'avoir écouté.

Dernière plaidoirie de la défense a écrit:
La personne intéressée ne s'est pas manifestée

L'accusation a appelé Melisandel à la barre a écrit:
Méli s'approcha de la barre... Elle n'était pas d'ici et était un peu mal à l'aise. Elle appréciait Prout et ne souhaitait pas le voir enfermer!Cependant elle avait assisté à ces actes...
Elle se racla la gorge puis parla.

Citation :
Bonjour à tout le monde, je suis Mélisandel. Dame Zoyah a déjà dit tout ce que j'avais à dire. Je tiens juste à rajouter que le sieur Castellio ne vaut pas mieux que Prout en ce qui concerne la violence puisqu'il s'amuse à tabasser le portier de taverne avec des chopes. Donc je ne vois pas pourquoi il a lancé un procès à Prout alors qu'il use de la violence autant que lui.

L'accusation a appelé Castellio à la barre a écrit:
Votre honneur,

j'était en train de faire connaissance avec les sympathiques castelroussins, quand les messires prout et kevnix sont rentrés. Je me suis présenté, chose que le messire prout a omis de faire. Par la suite, alors que je discutait, le messire prout imposa le silence, et alors que je refusait d'obtempérer, messire prout me frappa violemment a la mâchoire, a l'aide d'un objet blanche contondante, j'ai nommé le fléau d'armes. j'ai insulté le messire sous la douleur, puis celui me frappa a nouveau aux jambes. je n'ait pas envie d'avoir des histoires, mais je trouve que frapper un étranger, qui ignore se qu'est la JARF, a l'aide d'une arme aussi dangereuse et puissant...en présence de dames qui plus est.
j'espère que la sanction sera appropriée.
je vous remercie de votre attention.
Verdict de la cour a écrit:
**Grotesque, avait dit Zoyah.. Le terme était juste.
L'affaire était..Grotesque.
La juge jaugea d'un oeil interloqué, soucil levé, les protagonistes de ce procès.**

Messire, votre déportement ne vous honore point.
Cependant,maugré la navrure de vos gestes et son témoignage antérieur, le plaignant a fait parvenir à notre procureur, ceci:

Citation :
bonsoir,

je souhaite abandonner les charges contre prout.89, un arrangement ayant été trouvé.

cela est-il possible?

bien a vous,

castiello

**Posant alors ses besicles, Ysandre croisa ses mains et appuya ses coudes sur le bureau devant lequel elle prenait usuellement place non sans lâcher l'accusé du regard, dans attente, visiblement d'une expression particulière sur son visage.**

Dois-je vous rappeler, à l'instar de dame Zoyah, que le tribunal n'est point théâtre?


** Née quelques années plus tard, elle aurait probablement attendu de voir arriver icelieu quelque Zanni, Pantalone ou autre de la Comedia Del Arte tant la scène lui semblait farce.**

Apprenez donc, Messire qu'il vous faudra bien vous accommoder des uns et des autres à l'avenir et d'assouager vos humeurs!
Avant de venir crier votre dol en ces mursà la chaude, je vous engage de délayer quelque peu cette décision et de vous arranger AVANT !
Ces querelles de tavernes méritent-elles vraiment de venir solliciter la justice puisqu'à la parfin, même le plaignant se récuse?

En conséquence, moi, Ysandre de Mistra, juge du Berry au nom de notre bien-aimé duc Thomasdeclerel, je condamne le sieur Prout.89 à 3 écus d'amende de manière symbolique.

Fait le vingt neuvième jour du mois de Décembre 1456 à Bourges.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prout.89 - Le 14 décembre 1456 - C - TOP (violences en tav')
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reine_du_monde - Le 14 décembre 1456 - C - TOP (Douanes)
» Samael.b - Le 10 décembre 1456 - C - TOP (Révolte)
» Dépôt de plaintes de Tournai [Août - Décembre 1456]
» 24 Novembre 1456 : Mariage noble de Rosa et de Louis-Hubert
» Le 21 décembre 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau de Bourges :: Greffe Ducal :: Archive des procès :: Dérapages verbaux et violence-
Sauter vers: