Gestion du Duché du Berry - RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 saul.-R-11/08/1461 TOP (lance)

Aller en bas 
AuteurMessage
asterie**
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 10436
Fief : La châtre
Fontion sociale : Médecin
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: saul.-R-11/08/1461 TOP (lance)   Dim 01 Sep 2013, 16:39

Juge :Asterie
Procès instruit par :Vincent de Noldor

Accusé :Saul
Accusation :Duché du Berry


Témoins :


Sanction prononcée par la Cour :

Le prévenu a été relaxé.


Minutes du procès :

Citation :
Acte d'accusation
Votre honneur

J’ouvre les procès suivant en ce jour du 30 juillet 1461 à l’encontre de Saul
Pour trouble à l’ordre public.
En effet je vous récite le décret en question fait par le duc Georges le 28 juillet 1461

Par décret ducal de ce jour, moi George le poilu, Duc de Berry, interdit les lances et corps d'armes à Saint Aignan.

Une dérogation peut être octroyée aux berrichons.

Tout contrevenant sera poursuivi en justice

Fait à Aigurande ce 28 juillet de l'an de Pâques 1461
Par conséquent votre honneur et sur la base de ce décret, et que ce décret na pas était respecter ce jour, les accusé ici présent devront répondre devant nous afin de connaitre la raison pour laquelle ils sont toujours en lance.
Je laisse la défense parler mes avant il est important de cité ce qui suis
Conformément à la coutume berrichonne, le prévenu a le droit de se faire représenter par l'avocat de son choix.

L'ordre des avocats du dragon propose de représenter à titre gracieux toute personne qui en feront la demande.

*retourne s’assoir et écoute la suite du procès, en signant l’acte pour les archive.

Fait Par Vincent de Noldor
Procureur du Berry le 30 juillet 1461
Sous le mandat du Duc Georges
.
Citation :
Première plaidoirie de la défense
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.
.
Citation :
Réquisitoire de l'accusation
Votre honneur l’absence en dit long bien qu’il ne soit pas sur notre terre pour ce défendre

Je demande une relaxe des charges qu’ils ont reprochées et puisque l’accusation n’a pas d’autre élément à fournir la relaxe est préférable.

ont reconnus leur faute pas besoin d’en rajouter plus je vous laisse la parole très chère juge afin de rendre verdict
.
Citation :
Dernière plaidoirie de la défense
*Saul se présente à nouveau devant la court .

Mesdames et messieurs de cette noble assemblée , en l'absence de réquisitoire de l'accusation , je n'ai rien de plus à ajouter pour ma défense .

Oui j'ai bien intégrer une lance , afin de protéger les personnes qui m'accompagnent et moi même dans le long voyage que nous avons entrepris.

Cela fut fait dans l'ignorance , sans doute coupable , de l'interdiction en vigueur mais sans l'intention de semer quelques troubles que ce soit .

Je m'en remets à votre clairvoyance et à votre mansuétude.

*Saul s'incline puis reprend sa place dans l'attente du verdict .
.
Citation :
La défense a appelé saul à la barre
*Encore couvert de la poussière de la route et accompagné de sa compagne Sarah dont le ventre rond ne cachait rien de son état , de sa cousine et de son enfant , ils entrent dans le tribunal .
Saul s'avance , un peu impressionné de se retrouver ainsi devant la noble assemblé . Tenant gauchement son chapeau entre ses mains il s'adresse au tribunal ..

Nobles gens , je tiens tout d'abord a excuser notre présence tardive ...Croyez bien qu'après avoir reçu votre courrier , qui nous a fort surpris , nous n'avons eu de cesse que de répondre a votre convocation mais ..*regarde sa compagne avec tendresse * ... vu l'état de ma compagne , sans charrette et sans lance il n'était pas possible de faire plus vite .

J'entends qu on nous accuse d'avoir fait parti d'une lance et ... j'en conviens si cela est un délit alors nous sommes coupable ...Nous sommes d'humbles voyageurs , nous retournons sur la terre des ancêtres de ma compagne , une vielle tante s'y meurt et lui permettre de revoir sa nièce et ..si le très haut lui prête vie peut être la naissance de sa petite nièce est notre but ...

Vous conviendrez que les routes ne sont pas sur et qu'un pauvre paysan accompagné de deux femmes , dont une enceinte et un enfant n'est pas un équipage idéal pour affronter les dangers du voyage . Notre modeste condition ne nous permet pas de nous offrir une escorte aussi quand on vous offre de vous accompagner sur une partie du chemin de vous offrir par la même , sécurité et d y gagner en rapidité , je vous le demande en bon "futur" père et compagnon aimant quel choix feriez vous afin de protéger ceux qui vous sont proches ...

Je plaide coupable en effet d'avoir donc rejoint cette lance , mais pour les quelques jours passé en votre duché , je tiens a préciser qu'aucun courrier d'aucune de vos autorités ne m'a été adressé pour m'indiquer que j'étais en infraction .

Nous sommes des gens honnêtes et respectueux des lois , ma première démarche est d aller voir les panneaux d affichage de la mairie afin de ne point déroger au règles locales .

Et si le fait de n'avoir reçu aucun courrier , pratique fort courante dans la plupart des endroits traversé *leur montre les différents courrier reçus lors de leurs voyages par les autorités locales * n'excuse pas le fait que nul n'est censé ignoré la loi , j'espère que cela sera pris en compte comme circonstance atténuante ..

Je tiens a assuré la noble assemblé de notre bonne foi , notre présence ici , la route nécessaire que nous avons du faire , a travers un duché d'Orléans en proie a de nombreux troubles est la meilleure des preuves que j'ai a vous apporter que si certes nous avons violé une de vos lois cela fut fait en ignorance et sans mauvaise intention .

Et puisque ma compagne et sa cousine sont aussi en accusation , je demande la plus grande mansuétude du tribunal a leur égard car s'il en ai un qui a fauté c'est moi et je me dois d'assumer pleinement mes responsabilités .

Je m'en remets pleinement a votre jugement et vous demande le pardon .

*rejoint sa compagne et sa cousine en attendant avec anxiété le jugement .
.
Citation :
L'accusation a appelé personne à la barre

.
Citation :
Verdict de la Cour
**La juge écouta le nouvel acte d’accusation non-respect de la loi pour interdiction de lances ou de groupes armés en Berry.
Après avoir écouté l’acte d’accusation la juge écouta l’accusé, elle en fût surprise l’accusé parlait de façon respectueuse.
Puis vint le tour du procureur demandant la relaxe**.

Attendu qu’il n’a pas l’air d’y avoir eu de missive indiquant que l’accusé avait interdiction de se promener en lance.
Attendu que l’accusé nous a présentez ses excuses.
Attendu que le procureur est en faveur pour la relaxe.
Je prononce la relaxe.

Qu’il en soit ainsi !

**Le petit marteau retendit dans la salle du tribunal.

Fait à Bourges, les 11 jours d’août de l'an Pâques 1961, par Asterie d’ Ambparé, Juge du Berry, au nom du Duc du Berry, Georges le poilu.
.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com/index.htm
 
saul.-R-11/08/1461 TOP (lance)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vendredi 4 Janvier 1461 - Aucune embauche
» Santiagoriccardo - Révolte - Varennes le 05/05/1461
» Phelim Lyon 25/02/1461
» LOIS D'ORLÉANS - MaJ Septembre 1461
» Rapport Comtal sous le règne de Sa Grandeur Atchepttas Diana Ysgarde [Décembre 1460-Janvier 1461]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau de Bourges :: Greffe Ducal :: Archive des procès :: Douanes – Lances-
Sauter vers: