Gestion du Duché du Berry - RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Robin-C-23/06/1461 Haute trahison et procès gargote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
asterie**
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 10282
Fief : La châtre
Fontion sociale : Médecin
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Robin-C-23/06/1461 Haute trahison et procès gargote   Mar 02 Juil 2013, 20:39

Juge :Asterie

Procès instruit par :Alleaume

Accusé :Robin..

Accusation :Duché du Berry


Témoins :


Sanction prononcée par la Cour :
Arrow

Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 5 jours et � une amende de 10 écus.

Minutes du procès :

Citation :
Acte d'accusation
*Voila un accusé qu'il n'aurait jamais cru revoir de sa vie, et pourtant il était en Berry, comme si ne rien était. Le procureur avait reçu une plainte d'un habitant der Châteauroux, indiquant que le jeune Robiin était en ville, et qu'il fallait donc le mettre en procès, conformément à la plainte.

Votre Honneur,

J'ouvre en ce 20eme jour de juin, de l'an 1461 un procès à l'encontre de Messire Robiin., sous le chef d'inculpation de Haute Trahison

* Le Procureur prit le Coutumier entre les mains pour lire le texte de Loy qui avait été enfreint par le prévenu, afin que tout le monde puisse savoir ce qu'il en était. *

Voici un bref rappel de la loy afin que nul ne puisse contester que les faits qui vous sont reprochés ne vous ont pas été rapportés,

3) Toute personne remettant en cause l'unicité et l'indivisibilité du territoire berrichon sera considérée comme un traître et sera poursuivie devant la justice (civile ou martiale suivant la gravité des faits) pour haute trahison. (Loi d'Unicité faite sous Juliano Di Juliani, le 10 Février 1454)

* La loy étant lu, il reposa le Coutumier sur son bureau de la Procure, puis s'avança en direction du banc des accusés afin de rentrer dans le fonds de l'accusation, sur les faits, sur ce qui était reproché à cette vil personne que voila ! *

Messire Robiin,

Vous comparaissez aujourd'hui devant la Cour de justice du Berry pour crimes de guerres envers un noble Berrichon. De plus vous êtes accusé d'avoir contribué a remettre en cause l'unicité du Berry en participant à la donnation illegal de Châteauroux à la Touraine.

Vous devez donc vous expliquez de ses faits.

Les preuves :
15-11-2011 04:04 : Robiin vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.

-----------------------

dans la lettre municipale de l'occupant zebracolor du 22.11.1459
Citation:
N’hésitez pas à me contacter, directement ou à contacter les conseillers actifs :
• Augustero
• bengouin
• Clealan
• Fanfanlarose
• Robiin
• Vroqu
Pour Châteauroux !

Zebracolor du Val de Loire, Duc des Roches L'Evêque, Baron de Bourgueil,
Maire de Châteauroux.


Conformément à la coutume berrichonne, le prévenu a le droit de se faire représenter par l'avocat de son choix. L'ordre des avocats du dragon propose de représenter à titre gracieux toute personne qui en fera la demande.

La parole est maintenant à la défense, et aux témoins, la victime de messire Robiin, et Alekine représentant la ville de Chateauroux.


* Une fois que son acte d'accusation était terminé de lecture, il s'installa sur son banc et attendit la suite du procès.
Il signa l'acte d'accusation juste en dessous, pour les archives. *

Fait par Alleaume de Niraco,
Procureur du Berry, le 20/06/1461
Sous le mandat du Duc George le Poilu 1er
.
Citation :
Première plaidoirie de la défense
* le vieux borgne rentre dans le tribunal calmement regardant les personnes présentes et écouta l'acte d'accusation*

Bonjour a vous tous. *salut d'un geste de tête*

Tout d'abord, pour le crime de guerre qui dit crime dit cadavre , qui dit cadavres dit enterrement enfin bon !

A mes souvenir lointain, je me rappelle d'êtres dans un groupes de plusieurs soldats, que nous suivons les ordres de nos supérieure dame claire si je me souviens bien et de Gilgalaad sénéchal de l'époque.
La guerre était présente et nous patrouillions pour pouvoirs intercepté des brigands.. mais ce soir la la pluie, la nuit.. on ne pouvez point voire qui on croisé, ou qui on touché.. Mais les ordres on toujours était tapé dans le tas ! si on refusé d’obéir on était éjectes de l'ost.
Oui de L'ost ! nous étions tout une armée.. Mais pourquoi m'accusé moi ?

J'ai écrit a Dame ysabeau qui était une grande amie de mon frère Cléalan..j'ai présentez toute mes excuses, et a qu'elle point j'était désolé.
Mais ça suffit pas..pour me rachetez..ça je le sais !

*reprend respiration et essaye de gardez ces mots sereins*

Pour l'anexe de chateauroux en Touraine, ces la meilleurs chose qui a pu arrivés a cette époque.
LE pourquoi..ces arrivés que Le fier était étouffant ! entre leurs menace, leurs fausse paroles ! Nôtres marché pillés..hélas y as plus de preuve depuis toutes ces année.
nous étions plusieurs a avoirs décidés..et on a fait un petit sondages et personne s'en est plein !
Le berry était contre la couronne Chateauroux voulez pas de guerre, et pas de mort ! sous nôtres refus de nous battre le marchés ce faisait pillé chaque jours ! Jusqu’à quand zebracolor et arrivés.

A ce moment la on a choisis annexion avant que les armées ponantaise reviens a la charges.. nous avons eu de la nourriture des lois et de la protection !

Donc nous avons fait ça par notre propres âmes et conscience..

* le borgne ce tait puis ce rassoie*
.
Citation :
Réquisitoire de l'accusation
Alleaume arqua un sourcil à la vue de l'arrivé de Robiin, un vieillard ? En deux ans ? Il n'avait pas froid aux yeux lui. Alleaume avait peu vieillit en ce court laps de temps, c'était sans doute pour se la faire à la Arhiana, pour faire sortir un peu de compation pour lui. Le Duc d'Argenton se leva et commença alors son réquisitoire qui certes commencent à dâter, mais tout le monde avait encore en mémoire ce qu'il se c'était passé. *

Messire Robiin, je suis fort étonné de vous voir ainsi, étant un viellard malade, alors que peu d'année se sont écoulés. Deux ans exactement que cette guerre à eu lieu, alors s'il vous plait, vous étiez un jeune homme à l'époque ! Si vous êtes si vieux que vous le prétendait, j'imagine que Clealan votre frère est mort ? Nous devrions nous mêmes être morts, la Baronne Asterie et moi même.

Il n'y a pas besoin de cadavre pour qu'il y ai un crime, il va falloir revoir vos notions de droit. Tenter de tuer une Noble, c'est un crime. Trahir sa patrie, c'est un crime !

Non messire, non non ! Lorsque vous avez voulu tuer Dame Ysabeau, vous n'étiez pas dans une armée de l'ost, c'est un mensonge, voyez vous même :

Voyez donc la preuve ici :
15-11-2011 04:04 : Juana vous a donné un coup de baton. Vous êtes mort au combat.
15-11-2011 04:04 : Vroqu vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
15-11-2011 04:04 : Robiin vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.


Vous étiez avec Vroqu et Juana dans cette armée lorsque l'attaque à eu lieu, alors que tout le mone le sait, Vroqu n'a jamais été dans une armée de l'ost, ni Juana ! Vous avez attaquez Dame Ysabeau alors que vous étiez dans une armée énnemi du Berry.

* Alleaume marqua une pause, reprit quelques dossiers entre ses mains, et poursuivit le réquisitoire. *

Ce qu'il l'est passé, c'est que vous avez trahi le Berry, Robiin, et que vous êtes entré dans les armées ennemis avec lesquels vous avez poutré Ysaeau, messire Chevron aussi ! Parce que vous étiez en mode faucheuse pour tuer tout les gens qui circulaient !

Mais ce n'est pas finit, car vous avez trempé dans la trahison qui a séparé Châteauroux du Berry. Il est trop facile d'avoir fait un sondage avec seulement le conseil municipal, qui était à majorité de traitre, et que les autres étaient en Poitou, il n'y a jamais eu de vrai votes, vous avez conspiré avec vos amis d'antan, alors que vous n'en aviez nul le droit. la qualification de Haute Trahison est donc largement recevable dans l'action de messire Robiin.

Car la loy dit à ce sujet :

"Toute personne remettant en cause l'unicité et l'indivisibilité du territoire berrichon sera considérée comme un traître".

Et vous... Vous avez remis en cause l'unicité et l'indivisibilité de notre Duché en vendant à la Touraine notre bonne ville.
Le témoignage de messire Alekine est édifiant, il nous apporte ici des preuves de la vente de Châteauroux, ainsi que des biens qu'il y avait avant le pillage des traitres de la ville.
En tant que premier représentant de la ville, il est ici pour rendre compte du préjudice que la ville a subit.


Dame Ysabeau est venu nous prouver qu'elle avait bie été la victime de ce triste sire.

* Alleaume fit quelques pas, puis se tourna dans la direction de la plateforme, sur laquelle se trouvait la Juge Asterie. *

Votre Honneur,

Le temps passe, mais le temps n'éfface pas pour autant. Le coeur meurtrit de Châteauroux non plus. Nous avons devant nous la chance de pouvoir juger une des personnes ayant participé à cette machination, même s'il n'est pas un cerveau, sa présence ici est tout à fai légitime puisque cet homme a battu à mort une noble du Berry, ainsi que Chevron qui aussi été sous les coups de Robiin.

Le temps passe, mais je vous demande d'avoir nul compassion pour l'accusé, car les crimes qu'il a commit mérites punition exemplaire.

Votre Honneur,

Au nom de la Justice de notre fier Duché,
au nom de ceux ayant périt durant la guerre à cause de leur traitrise,
Au nom de l'exemplarité,

Je vous demande de reconnaitre, l'accusé, Robiin des Charmilles coupable de Haute Trahison, et de le condamner à mort ! Par pendaison !

Merci de votre écoute.

* Une fois qu'il eu finit son réquisitoire il reprit sa place, c'était sans doute un des procès les plus importants qu'il allait avoir ce mandat, il lui avait alors fallu mettre le paquet.. *
.
Citation :
Dernière plaidoirie de la défense
* le borgne écouta, en premier Alekine, puis ysabeau tendre amie de son frère puis Le proc qui a l'aire de vouloirs s'acharné puis ce leva tranquillement vieux certes, borgne aussi deux ans IRL , donc 6 ans rp.. mais comme tout le monde sait on essaye de s'arrangez pour les rp avec les jd qu'on aime joué, pour le fait robin a trente et une année, et ces fille son en 15 car ces peut appréciables de vouloirs joué des jeunes personnes sur les rr*( petite précision pour les jd's )


*essaye de ce souvenir , et peut êtres pas en armée mais sure que c'était un ordres de défendre la ville*

Certes , ces preuve montrent bien que nous avons agis pour défendres et non agressé, on a défendue notre bien, Juana ma femme qui est souvent chez les nonnes je suis très surpris d'entendre son nom en ce jours.

On a peut êtres frappé une nobles..ici présente et elle sait a qu'elle point j'était désolé.

y as bien des année deux ça et non deux ans comme vous le dites ! votre haine envers ce qui on tenue tête au fier et trop forte monsieur le procureure !

Et pour avoirs fait annexé Châteauroux ce n'est ni moi ni fanfan qu'on la fait ! on la voulue on a aidez mais ces pas nous qu'on a fait que .. Châteauroux soit pris ! Le moi qu'on a vécus sous la tutelle de la Touraine était plutôt appréciables , pas d'arogan, pas de menteurs, pas d'insulte, ni de menace.

* regarde la juge*

Pourquoi pas m’avoir jugé a l'époque ? pourquoi maintenant ? pour le coup les poitevin ce pose des question et ce demande comme ils vont repartir avec leurs marchandise sans charrette !

Pourquoi pas m'avoirs écrit on me demandant de venir ici au tirbunal ?

Pourquoi on souhaite a mort un homme qui a agit en âme et conscience ? un homme qui a su tenir tête a tout ces fraudeurs.

Un homme qui ces retrouvez abandonné dans une contrait lointaine car je ne sais qu'elle sorcier a joué blasphème et autres !

Je veut bien rependre au crime d’avoirs blessé Dame ysabeau ici présente, je me soumettrez a son souhait.

Pour avoirs vécu libres en Touraine je ne pense pas que ça soit un crime !


* le borgne ce rassoie, un léger regard vers ysabeau tout simplement pour lui faire comprendre qu’après tous ce temps il oublies pas tout.*
.
Citation :
L’accusation  a appelé Alkine à la barre
Voici son témoignage :
Alek se présenta devant la barre. Il avait le gosier sec. Son témoignage n'était pas très important, plus ouï-dire et de rapport supprimé qu'il avait lu.

"Bonjour, aujourd'hui je ne me présente pas en tant qu'Alekine, mais en tant que maire de Châteauroux. A l'époque des faits, je me trouvais en Poitou a défendre la ville de Poitier pour le compte de l'ost berrichon. Je me souviens juste du scandale qu'il y a eu quand le sieur Robiin, membre éminent de l'ost, a rejoint l'ennemi et à combattu contre les berrichons et blessé dame Ysabeau.
Ce que je sais, c'est que le sieur Robiin de Charmilles était membre du conseil municipal de son frère fanfanlarose. J'ai donc chercher les procès verbaux de conseil et n'est pas trouvé grand chose. En effet, pour motif d'oubli, j'ai supprimé certains documents et je ne peux les retrouver (j'ai viré toute la clique du forum mairie). Toutefois j'ai retrouvé ce document de fanfanlarose indiquant les raisons officielles de la cession de Châteauroux à la Touraine. Ce document prouve la trahison du conseil municipal à l'égard du Berry. Je vous lire ce document : http://i82.servimg.com/u/f82/14/53/72/60/archiv10.jpg.
En ce qui concerne l'inculpé, j'étais son ami, j'avais tout fait pour l'intégration de son frère fanfanlarose à notre communauté. Je suis donc de ceux qui furent le plus déçu de la trahison.
Je possède en outre des états de mandat pour prouver les richesses au moment de la prise de la ville par zebracolor :
http://img38.imageshack.us/img38/5702/capture14o.png
http://img148.imageshack.us/img148/471/capture13s.png
http://img841.imageshack.us/img841/4208/capture12in.png
http://img842.imageshack.us/img842/2346/capture11go.png
http://img15.imageshack.us/img15/4808/capture7n.png
http://img4.imageshack.us/img4/6799/capture8x.png
http://img824.imageshack.us/img824/3287/capture9y.png
ainsi que le refus des troupes berrichones
http://img834.imageshack.us/img834/1603/capture3oko.png
Je sais qu'à la reprise, la ville a du se relancer avec des dons. Mais je n'ai pas retrouvé notre stock à l'epoque.
Voici donc les archives et je suis prêt à les ouvrir pour qu'elles soient consultées de tous."

Alek finit de parler, salua l'assistance et alla se rassoir.
.
Citation :
La défense a appelé robin.. à la barre
* le borgne qui avait passé une nuit sur ces deux oreilles après avoirs reçus de l'aide de certaines personnes, il demanda a reprendre la paroles.
Non, il ne pouvait pas rester assis sans rien rajouter, le borgne se releva et reprit, regardant la juge *

Votre honneur, en votre âme et conscience, croyez-vous que l’on puisse juger en notre Royaume, un homme pour des faits remontants à plus d’un an et demi ?
Ce procès est bourré de vices de procédures, dans l’acte d’accusation, vous n’avez cité aucun témoignage, les faits remontent à plus d’un an et demi !

*se tournant vers Alleaume

Alleaume n’avez-vous pas été le signataire de la Trêve entre le Royaume de France et les provinces affiliées au Ponant ?

Que faites-vous de l’article 2, de cette trève, je cite : ""Que les blessés de guerre, les prisonniers et les soldats démobilisés ne sauraient nulle part se retrouver en procès pour leurs actes durant le conflit, ni jugés à partir du moment où ils se conforment aujourd'hui aux lois des provinces concernées."

Je réclame donc la relaxe pour ce procès qui n’est qu’une erreur !

*il retourna s’asseoir pour attendre le verdict, et ce demande si il dois encore continué a rajouter ou bien La juge sera clémente.*
.
Citation :
La défense a appelé Ysabeau à la barre
oici son témoignage :
*Ysabeau avait été appelée à témoigner. Un procès pour des faits qui remontaient à des lustres, pour des faits qu'elle avait presque oublié. La guerre... la foutue guerre qui avait dressé des berrichons contre d'autres berrichons. La sale guerre. Et voilà que ce procès...
Elle se rendit au tribunal d'un pas lent, pas du tout ravie, mais se disant que c'était son devoir.
S'avança, regarda Robiin. Norf, il avait vieilli, ce n'était plus le jeune homme qu'elle avait connu, et il avait perdu un oeil...
Elle s'avança à la barre*

Votre honneur,
Si je suis ici, c'est pour rappeler des faits de douloureuse mémoire, des faits que j'avais presque oubliés. Des fait dûs à cette sale guerre. J'étais en mission commerciale à Bourges, pour acheter du fer pour la mairie de Sancerre. Fer acheté, j'ai pris la route... mais hélas, trois fois hélas, je me suis heurtée à une armée qui fauchait tout sur son passage. Je me suis retrouvée quasi morte, on m'a ramenée à Bourges où j'ai été soignée durant quarante-cinq interminables jours. Et hélas, trois fois hélas, celui qui m'a criblée de coups était... Robiin, le frère de mon cher ami Clealan.
Lamentable de voir ainsi des berrichons s'entretuer... Mais lamentable cette guerre qui nous a ruinés, cette guerre qui nous a fait subir une occupation, cette guerre...
Je hais la guerre votre honneur. Et hélas, trois fois hélas, je crains fort qu'elle ne revienne... Je crains fort qu'à nouveau nous connaissions le sang et les larmes.
J'ai pardonné à Robiin. Pas aux fauteurs de guerre. Ce sont eux qu'il faudrait mettre en procès, eux qu'il faudrait condamner.
C'est tout. Je n'en dirai pas plus.

* elle alla s'asseoir pour entendre la suite du procès."
.
Citation :
Verdict de la Cour
**La juge se rendit au tribunal dans l’après-midi après avoir déjeuné il restait encore plusieurs affaires. La journée n’était pas finie.
Elle s’assoit dans son fauteuil puis attendu l’acte d’accusation.
Messire robiin.. Ce nom …pour acte de haute trahison ! Norf de norf ! Elle se souvenait d’un Robiin.. le mari de Juana l’infirmière de l’ost qui avait aussi trahi …Norf de norf ! Il était ici ! Elle écouta vaguement ce que disait le procureur en rappelant les lois. Trop discrète à vouloir se rappeler de l’accusé c'est que c'était tout de même assez important.
Elle fronça les sourcils était-ce possible...
(Dans la lettre municipale….)
Elle sursauta .


Pardonnez-moi Monsieur le procureur, j’ai été un peu distraite pourriez-vous répéter s’il vous plait à partir de dans la lettre municipale...
Merci Monsieur le procureur continuer je vous en prie.

**La juge écouta le procureur puis on fît entrer l’accusé, elle le regarda en fronçant les sourcils.
Se leva de son fauteuil pour mieux le voir. Non qu’elle est un problème de vue, elle y voyait très bien mais ayant connu l’homme auparavant. Il n’avait rien à voir avec lui. Que c’était-il donc passé, qu’elle maladie avait bien pu le mettre dans cet état.
Le fait d’être borgne n’arrangeait pas non plus cela lui durcissait les traits plus qu’autres chose.
Certes il était passé par les mains du bourreau auparavant pour connaître le pourquoi mais sa démarche en témoignait un peu. Mais pas à venir trainer par deux gardes. Revenir alors que le Berry est sur le point de demander son indépendance officielle c’était plutôt louche.
Elle se rassoit et inclina légèrement la tête envers le Duc du Berry qui venait d’arriver. Elle écouta l’accusé.

Accusé Robin.. Je vous prierais de faire attention à vos propos ! Vous êtes dans un tribunal Berrichon! Vous êtes accusé d’avoir trahi le Berry, vous osez porter des accusations sur le Sénéchal Gilgaalad ! Un homme respecté en Berry, un homme d'honneur qui a toujours mis son épée au service du Berry !
Accusé Robin.. Vous étiez plus jeune et vous aviez vos deux yeux. Si vous ne saviez pas de vous-même faire la distinction entre un croisé, un voyageur, un berrichon ou un autre soldat. Nous avons de la chance et je suis rassurée sur au moins un point nous n’avons pas eu trop de blessés, ni de morts.
Certes on ne demande pas aux soldats de réfléchir mais d’exécuter les ordres, mais si certain sont trop pris de boisson pour distinguer ses amis de ses ennemis, en effet c’est grave.
^^nous avons eu de la nourriture des lois et de la protection !^^

**La juge le fusilla du regard manqua de s’étouffer. S’il n’avait tenu qu’à elle juste à cet instant précis elle l’aurait envoyé à la potence exécution immédiate comment osait ‘il !

Mais c’est qu’en plus il insiste ! Non seulement vous avez trahi votre duché, avec un petit groupe de traitres vous avez perdu tout respect et honneur. Mais vous oser accuser le gouvernement de l’époque pour le pillage du marché!


**Le greffier se pencha vers la Juge et lui demanda si on pouvait continuer …Elle prit un petit verre de prune qu’elle avait juste sous son bureau et demanda que l’on continu.
Le procureur poursuivit montrant des faits plus que contradictoire avec ce que l’accusé affirmait.
Puis entra comme témoin la Baronne de Sury elle lui sourit. Pas surprise du témoignage de la Baronne c’était une femme de très grande compassion et respecté de tous. Son seul défaut était qu’elle était plus royaliste que Berrichonne mais, avait toujours été là pour le Berry et ne trahirait jamais son duché.

Baronne vous êtes trop indulgente c’est votre nature, cet homme vous a rouer de coup, vous à laisser pour morte et vous le défendez, vous lui pardonnez également c’est tout à votre honneur.
Je comprends que vous soyez lasse de toutes ses tueries j’en ai vu plus qu’il ne faudrait également.
Nous avons été souvent en guerre, il y a malheureusement des choix que l’on ne peut pas laisser. Mais de là à cautionner pour avoir la paix être annexé à un duché ennemis ne pensez-vous point qu’il y est trahison, vous qui porter allégeance à votre duc pour défendre et protéger notre duché ?

**Elle lui sourit.

Merci de votre témoignage embrasser votre petite Margaux pour moi .

Vint ensuite le témoignage de l'ancien Maire de Châteauroux à l'époque des faits.

Merci messire pour votre témoignage.

**Puis l’accusé repris la parole.

Nous voilà en présence d’un innocent, c’est bien cela vous êtes innocent, la justice Berrichonne n’est là que pour vous asservir.

Pourquoi ne pas vous avoir jugé **elle se mit à rire** pardonnez-moi mais vous plaisantez je suppose !
Vous osez parler d’un article sur les prisonniers de guerre !Trêve entre le Royaume de France et les provinces affiliées au Ponant .La Touraine serait affilié au ponant ! Avez vous pris tant de coups que vous avez quelques petits soucis ...

Prisonnier vous ! Mais de qui se moque t’on vous avez vendu votre village à l’ennemi vous ne l’avez pas nié et vous vous en glorifier.
Accusé Robin soyer respectueux envers les vrais prisonniers ne trahissez point leur mémoire et leur courage. Ne confondez pas traitrise et honneur.

Attendu que vous n’exprimez aucun remord et même que vous vous en glorifier.
Attendu que vous avez trahi votre duché en faisant parti d’une armée ennemie.
Attendu que vous avez par ce fait tuer et blessé gravement des berrichons.
Attendu que vous êtes venu en ce tribunal pour exposer les faits.
Attendu que vous avez surement été influencé que vous n’étiez pas seul.
Attendu que nous avons eu assez de morts.

Je ne prononcerais pas la peine de mort par pendaison.

Je vous condamne à 5 jours de prison et 10 écus d’amende pour la nourriture et frais de dossiers.

Qu’il en soit ainsi !


**Le petit marteau retendit dans la salle du tribunal.

Fait à Bourges, les 23 jours de juin de l'an Pâques 1961, par Asterie d’ Ambparé, Juge du Berry, au nom du Duc du Berry, Georges le poilu.

.


Procès Gargote/

Procureur Alleaume:

Citation :
*Voila un accusé qu'il n'aurait jamais cru revoir de sa vie, et pourtant il était en Berry, comme si ne rien était. Le procureur avait reçu une plainte d'un habitant der Châteauroux, indiquant que le jeune Robiin était en ville, et qu'il fallait donc le mettre en procès, conformément à la plainte.*

Votre Honneur,

J'ouvre en ce 20eme jour de juin, de l'an 1461 un procès à l'encontre de Messire Robiin., sous le chef d'inculpation de Haute Trahison

* Le Procureur prit le Coutumier entre les mains pour lire le texte de Loy qui avait été enfreint par le prévenu, afin que tout le monde puisse savoir ce qu'il en était. *

Voici un bref rappel de la loy afin que nul ne puisse contester que les faits qui vous sont reprochés ne vous ont pas été rapportés,

3) Toute personne remettant en cause l'unicité et l'indivisibilité du territoire berrichon sera considérée comme un traître et sera poursuivie devant la justice (civile ou martiale suivant la gravité des faits) pour haute trahison. (Loi d'Unicité faite sous Juliano Di Juliani, le 10 Février 1454)

* La loy étant lu, il reposa le Coutumier sur son bureau de la Procure, puis s'avança en direction du banc des accusés afin de rentrer dans le fonds de l'accusation, sur les faits, sur ce qui était reproché à cette vil personne que voila ! *

Messire Robiin,

Vous comparaissez aujourd'hui devant la Cour de justice du Berry pour crimes de guerres envers un noble Berrichon. De plus vous êtes accusé d'avoir contribué a remettre en cause l'unicité du Berry en participant à la donnation illegal de Châteauroux à la Touraine.

Vous devez donc vous expliquez de ses faits.


Citation:
Les preuves :
15-11-2011 04:04 : Robiin vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.

-----------------------

dans la lettre municipale de l'occupant zebracolor du 22.11.1459
Citation:
N’hésitez pas à me contacter, directement ou à contacter les conseillers actifs :
• Augustero
• bengouin
• Clealan
• Fanfanlarose
• Robiin
• Vroqu
Pour Châteauroux !

Zebracolor du Val de Loire, Duc des Roches L'Evêque, Baron de Bourgueil,
Maire de Châteauroux.



Conformément à la coutume berrichonne, le prévenu a le droit de se faire représenter par l'avocat de son choix. L'ordre des avocats du dragon propose de représenter à titre gracieux toute personne qui en fera la demande.

La parole est maintenant à la défense, et aux témoins, la victime de messire Robiin, et Alekine représentant la ville de Chateauroux.


* Une fois que son acte d'accusation était terminé de lecture, il s'installa sur son banc et attendit la suite du procès.
Il signa l'acte d'accusation juste en dessous, pour les archives. *

Citation:
Fait par Alleaume de Niraco,
Procureur du Berry, le 20/06/1461
Sous le mandat du Duc George le Poilu 1er

Accusé robinn..

Citation :
* le vieux borgne rentre dans le tribunal calmement regardant les personnes présentes et écouta l'acte d'accusation*

Bonjour a vous tous. *salut d'un geste de tête*

Tout d'abord, pour le crime de guerre qui dit crime dit cadavre , qui dit cadavres dit enterrement enfin bon !

A mes souvenir lointain, je me rappelle d'êtres dans un groupes de plusieurs soldats, que nous suivons les ordres de nos supérieure dame claire si je me souviens bien et de Gilgalaad sénéchal de l'époque.
La guerre était présente et nous patrouillions pour pouvoirs intercepté des brigands.. mais ce soir la la pluie, la nuit.. on ne pouvez point voire qui on croisé, ou qui on touché.. Mais les ordres on toujours était tapé dans le tas ! si on refusé d’obéir on était éjectes de l'ost.
Oui de L'ost ! nous étions tout une armée.. Mais pourquoi m'accusé moi ?

J'ai écrit a Dame ysabeau qui était une grande amie de mon frère Cléalan..j'ai présentez toute mes excuses, et a qu'elle point j'était désolé.
Mais ça suffit pas..pour me rachetez..ça je le sais !

*reprend respiration et essaye de gardez ces mots sereins*

Pour l'anexe de chateauroux en Touraine, ces la meilleurs chose qui a pu arrivés a cette époque.
LE pourquoi..ces arrivés que Le fier était étouffant ! entre leurs menace, leurs fausse paroles ! Nôtres marché pillés..hélas y as plus de preuve depuis toutes ces année.
nous étions plusieurs a avoirs décidés..et on a fait un petit sondages et personne s'en est plein !
Le berry était contre la couronne Chateauroux voulez pas de guerre, et pas de mort ! sous nôtres refus de nous battre le marchés ce faisait pillé chaque jours ! Jusqu’à quand zebracolor et arrivés.

A ce moment la on a choisis annexion avant que les armées ponantaise reviens a la charges.. nous avons eu de la nourriture des lois et de la protection !

Donc nous avons fait ça par notre propres âmes et conscience..

* le borgne ce tait puis ce rassoie*

Procureur Alleaume
Citation :

*,Alleaume arqua un sourcil à la vue de l'arrivé de Robiin, un vieillard ? En deux ans ? Il n'avait pas froid aux yeux lui. Alleaume avait peu vieillit en ce court laps de temps, c'était sans doute pour se la faire à la Arhiana, pour faire sortir un peu de compation pour lui. Le Duc d'Argenton se leva et commença alors son réquisitoire qui certes commencent à dâter, mais tout le monde avait encore en mémoire ce qu'il se c'était passé. *

Messire Robiin, je suis fort étonné de vous voir ainsi, étant un viellard malade, alors que peu d'année se sont écoulés. Deux ans exactement que cette guerre à eu lieu, alors s'il vous plait, vous étiez un jeune homme à l'époque ! Si vous êtes si vieux que vous le prétendait, j'imagine que Clealan votre frère est mort ? Nous devrions nous mêmes être morts, la Baronne Asterie et moi même.

Il n'y a pas besoin de cadavre pour qu'il y ai un crime, il va falloir revoir vos notions de droit. Tenter de tuer une Noble, c'est un crime. Trahir sa patrie, c'est un crime !

Non messire, non non ! Lorsque vous avez voulu tuer Dame Ysabeau, vous n'étiez pas dans une armée de l'ost, c'est un mensonge, voyez vous même :

Voyez donc la preuve ici :
15-11-2011 04:04 : Juana vous a donné un coup de baton. Vous êtes mort au combat.
15-11-2011 04:04 : Vroqu vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.
15-11-2011 04:04 : Robiin vous a porté un coup d'épée. Vous êtes mort au combat.


Vous étiez avec Vroqu et Juana dans cette armée lorsque l'attaque à eu lieu, alors que tout le mone le sait, Vroqu n'a jamais été dans une armée de l'ost, ni Juana ! Vous avez attaquez Dame Ysabeau alors que vous étiez dans une armée énnemi du Berry.

* Alleaume marqua une pause, reprit quelques dossiers entre ses mains, et poursuivit le réquisitoire. *

Ce qu'il l'est passé, c'est que vous avez trahi le Berry, Robiin, et que vous êtes entré dans les armées ennemis avec lesquels vous avez poutré Ysaeau, messire Chevron aussi ! Parce que vous étiez en mode faucheuse pour tuer tout les gens qui circulaient !

Mais ce n'est pas finit, car vous avez trempé dans la trahison qui a séparé Châteauroux du Berry. Il est trop facile d'avoir fait un sondage avec seulement le conseil municipal, qui était à majorité de traitre, et que les autres étaient en Poitou, il n'y a jamais eu de vrai votes, vous avez conspiré avec vos amis d'antan, alors que vous n'en aviez nul le droit. la qualification de Haute Trahison est donc largement recevable dans l'action de messire Robiin.

Car la loy dit à ce sujet :

"Toute personne remettant en cause l'unicité et l'indivisibilité du territoire berrichon sera considérée comme un traître"

Et vous... Vous avez remis en cause l'unicité et l'indivisibilité de notre Duché en vendant à la Touraine notre bonne ville.
Le témoignage de messire Alekine est édifiant, il nous apporte ici des preuves de la vente de Châteauroux, ainsi que des biens qu'il y avait avant le pillage des traitres de la ville.
En tant que premier représentant de la ville, il est ici pour rendre compte du préjudice que la ville a subit.


Dame Ysabeau est venu nous prouver qu'elle avait bie été la victime de ce triste sire.

* Alleaume fit quelques pas, puis se tourna dans la direction de la plateforme, sur laquelle se trouvait la Juge Asterie. *

Votre Honneur,

Le temps passe, mais le temps n'éfface pas pour autant. Le coeur meurtrit de Châteauroux non plus. Nous avons devant nous la chance de pouvoir juger une des personnes ayant participé à cette machination, même s'il n'est pas un cerveau, sa présence ici est tout à fai légitime puisque cet homme a battu à mort une noble du Berry, ainsi que Chevron qui aussi été sous les coups de Robiin.

Le temps passe, mais je vous demande d'avoir nul compassion pour l'accusé, car les crimes qu'il a commit mérites punition exemplaire.

Votre Honneur,

Au nom de la Justice de notre fier Duché,
au nom de ceux ayant périt durant la guerre à cause de leur traitrise,
Au nom de l'exemplarité,

Je vous demande de reconnaitre, l'accusé, Robiin des Charmilles coupable de Haute Trahison, et de le condamner à mort ! Par pendaison !

Merci de votre écoute.

* Une fois qu'il eu finit son réquisitoire il reprit sa place, c'était sans doute un des procès les plus importants qu'il allait avoir ce mandat, il lui avait alors fallu mettre le paquet.. *

Juge: Asterie

Citation :
La juge se rendit au tribunal dans l’après-midi après avoir déjeuné il restait encore plusieurs affaires. La journée n’était pas finie.
Elle s’assoit dans son fauteuil puis attendu l’acte d’accusation.
Messire robiin.. ce nom …pour acte de haute trahison ! Norf de norf ! elle se souvenait d’un Robiin.. le mari de Juana l’infirmière de l’ost qui avait aussi trahi …Norf de norf ! il était ici ! Elle écouta vaguement ce que disait le procureur en rappelant les lois. Trop discrète à vouloir se rappeler de l’accusé c'est que c'était tout de même assez important .
Elle fronça les sourcils était ce possible...

Citation:

(Dans la lettre municipale….)
Elle sursauta .Pardonnez-moi Monsieur le procureur, j’ai été un peu distraite pourriez-vous répéter s’il vous plait à partir de dans la lettre municipale...

Citation:
dans la lettre municipale de l'occupant zebracolor du 22.11.1459
N’hésitez pas à me contacter, directement ou à contacter les conseillers actifs :
Augustero
bengouin
Clealan
Fanfanlarose
Robiin
Vroqu
Pour Châteauroux !
Zebracolor du Val de Loire, Duc des Roches L'Evêque, Baron de Bourgueil,
Maire de Châteauroux.


Merci Monsieur le procureur continuez je vous en pris .

Duc du Berry : George le poilu

Citation :
Ayant été informé de la mis en procès de Robiin, le vieux Duc quitte son chateau et se rend à la Cour de Justice.

APrès tout, la justice était rendue en son nom... et il voulait savoir si celui qui avait choisit la Touraine contre le Berry regrettait ou confirmait son ancienne haine de notre pays.

Voilà que cette affaire surgit au moment même où le Berry se prépare à un référendum sur son indépendance. Pardon et oubli ou vengeance et justice, un vaste débat. ce jeune béda demandera t il pardon ou crachera t il sur les morts berrichons, voilà qui serait surement la clé de ce procès.

George rentre dans la salle, est annoncé par un garde ducal 'le Duc de Berry", ce qui suspend un temps les débats de la salle de justice. Il en profite pour saluer la juge et le procureur et s'assied en leur faisant signe de poursuivre

Accusé robinn..

Citation :
* le borgne écouta, en premier Alekine, puis ysabeau tendre amie de son frère puis Le proc qui a l'aire de vouloirs s'acharné puis ce leva tranquillement vieux certes, borgne aussi deux ans IRL , donc 6 ans rp.. mais comme tout le monde sait on essaye de s'arrangez pour les rp avec les jd qu'on aime joué, pour le fait robin a trente et une année, et ces fille son en 15 car ces peut appréciables de vouloirs joué des jeunes personnes sur les rr*( petite précision pour les jd's )


*essaye de ce souvenir , et peut êtres pas en armée mais sure que c'était un ordres de défendre la ville*

Certes , ces preuve montrent bien que nous avons agis pour défendres et non agressé, on a défendue notre bien, Juana ma femme qui est souvent chez les nonnes je suis très surpris d'entendre son nom en ce jours.

On a peut êtres frappé une nobles..ici présente et elle sait a qu'elle point j'était désolé.

y as bien des année de ça et non deux ans comme vous le dites ! votre haine envers ce qui on tenue tête au fier et trop forte monsieur le procureure !

Et pour avoirs fait annexé Châteauroux ce n'est ni moi ni fanfan qu'on la fait ! on la voulue on a aidez mais ces pas nous qu'on a fait que .. Châteauroux soit pris ! Le moi qu'on a vécus sous la tutelle de la Touraine était plutôt appréciables , pas d'arogan, pas de menteurs, pas d'insulte, ni de menace.

* regarde la juge*

Pourquoi pas m’avoir jugé a l'époque ? pourquoi maintenant ? pour le coup les poitevin ce pose des question et ce demande comment ils vont repartirent avec leurs marchandise sans charrette !

Pourquoi pas m'avoirs écrit on me demandant de venir ici au tirbunal ?

Pourquoi on souhaite a mort un homme qui a agit en âme et conscience ? un homme qui a su tenir tête a tout ces fraudeurs.

Un homme qui ces retrouvez abandonné dans une contrait lointaine car je ne sais qu'elle sorcier a joué blasphème et autres !

Je veut bien rependre au crime d’avoirs blessé Dame ysabeau ici présente, je me soumettrez a son souhait.

Pour avoirs vécu libres en Touraine je ne pense pas que ça soit un crime !


* le borgne ce rassoie, un léger regard vers ysabeau tout simplement pour lui faire comprendre qu’après tous ce temps il oublies pas tout.*



le borgne regarda l'assemblés tour a tour, pourquoi remettre ça après tant d'année ? bonne question ..cette question lui reste pertinente.

Badaud :Alkine

Citation :
Alek bondit presque de sa chaise. Chateauroux ne voulait pas la guerre? Ils on fait un sondages?
La plupart des hommes étaient en guerre. il se souvient de son ami Crazypunk, hurlant quand il avait appris la cession à la Touraine. Qu il est facile de faire voter quand on sait que seuls les traites sont là.
Il se souvint aussi du jour ou le duc george lui avait dit qu'il donnerait l'autorisation a fanfan de se présenter s'il lui en faisait la demande.Alek en a avait même parler à Fanfan qui avait refusé parce qu'il n'avait pas a demander. La loi était la meme pour tous, on ne pouvait se présenter avant 3 mois de présence.
Et depuis le FIER avait du gérer, le Berry s'en sortait il si mal? Que de mensonges que de mensonges.

Témoin :Ysabeau

Citation :
Un peu avant...

Ysabeau avait été appelée à témoigner. Un procès pour des faits qui remontaient à des lustres, pour des faits qu'elle avait presque oublié. La guerre... la foutue guerre qui avait dressé des berrichons contre d'autres berrichons. La sale guerre. Et voilà que ce procès...
Elle se rendit au tribunal d'un pas lent, pas du tout ravie, mais se disant que c'était son devoir.
S'avança, regarda Robiin. Norf, il avait vieilli, ce n'était plus le jeune homme qu'elle avait connu, et il avait perdu un oeil...
Elle s'avança à la barre

Votre honneur,
Si je suis ici, c'est pour rappeler des faits de douloureuse mémoire, des faits que j'avais presque oubliés. Des fait dûs à cette sale guerre. J'étais en mission commerciale à Bourges, pour acheter du fer pour la mairie de Sancerre. Fer acheté, j'ai pris la route... mais hélas, trois fois hélas, je me suis heurtée à une armée qui fauchait tout sur son passage. Je me suis retrouvée quasi morte, on m'a ramenée à Bourges où j'ai été soignée durant quarante-cinq interminables jours. Et hélas, trois fois hélas, celui qui m'a criblée de coups était... Robiin, le frère de mon cher ami Clealan.
Lamentable de voir ainsi des berrichons s'entretuer... Mais lamentable cette guerre qui nous a ruinés, cette guerre qui nous a fait subir une occupation, cette guerre...
Je hais la guerre votre honneur. Et hélas, trois fois hélas, je crains fort qu'elle ne revienne... Je crains fort qu'à nouveau nous connaissions le sang et les larmes.
J'ai pardonné à Robiin. Pas aux fauteurs de guerre. Ce sont eux qu'il faudrait mettre en procès, eux qu'il faudrait condamner.
C'est tout. Je n'en dirai pas plus.

Et elle alla s'asseoir pour entendre la suite du procès.

La juge: Asterie

Citation :
L
Citation :
a juge écouta le procureur puis on fît entrer l’accusé, elle le regarda en fronçant les sourcils.
Se leva de son fauteuil pour mieux le voir. Non qu’elle est un problème de vue, elle y voyait très bien mais ayant connu l’homme auparavant. Il n’avait rien à voir avec lui. Que c’était-il donc passé, qu’elle maladie avait bien pu le mettre dans cet état.
Le fait d’être borgne n’arrangeait pas non plus cela lui durcissait les traits plus qu’autres chose. Certes il était passé par les mains du bourreau auparavant pour connaître le pourquoi mais sa démarche en témoignait un peu. Mais pas à venir trainer par deux gardes. Revenir alors que le Berry est sur le point de demander son indépendance officielle c’était plutôt louche.

Elle se rassoit et inclina légèrement la tête envers le Duc du Berry qui venait d'arriver . Elle écouta l'accusé .

Accusé Robin.. Je vous prierais de faire attention à vos propos ! Vous êtes dans un tribunal Berrichon! Vous êtes accusé d’avoir trahi le Berry, vous osez porter des accusations sur le Sénéchal Gilgaalad ! Un homme respecté en Berry, un homme d'honneur qui a toujours mis son épée au service du Berry !

Accusé Robin.. Vous étiez plus jeune et vous aviez vos deux yeux. Si vous ne saviez pas de vous-même faire la distinction entre un croisé, un voyageur, un berrichon ou un autre soldat. Nous avons de la chance et je suis rassurée sur au moins un point nous n’avons pas eu trop de blessés, ni de morts.
Certes on ne demande pas aux soldats de réfléchir mais d’exécuter les ordres, mais si certain sont trop pris de boisson pour distinguer ses amis de ses ennemis, en effet c’est grave.

Citation:
nous avons eu de la nourriture des lois et de la protection !


La juge le fusilla du regard manqua de s’étouffer. S’il n’avait tenu qu’à elle juste à cet instant précis elle l’aurait envoyé à la potence exécution immédiate comment osait ‘il !

Mais c’est qu’en plus il insiste ! Non seulement vous avez trahi votre duché, avec un petit groupe de traitres vous avez perdu tout respect et honneur. Mais vous oser accuser le gouvernement de l’époque pour le pillage du marché!

Le greffier se pencha vers la Juge et lui demanda si on pouvait continuer …Elle prit un petit verre de prune qu’elle avait juste sous son bureau et demanda que l’on continu.

accusé robinn..

Le borgne écoutant patiemment pour pas dire amusé les propos, de Ysabeau et de La juge Asterie, femme qui respectés, femme qui a prouvez la naissance de ces filles part l'actes qu'elle lui a donné quelques paroles l'intrigua..


Citation:
Vous êtes accusé d’avoir trahi le Berry, vous osez porter des accusations sur le Sénéchal Gilgaalad


J'ai simplement dit ! et je re dit

Citation:
A mes souvenir lointain, je me rappelle d'êtres dans un groupes de plusieurs soldats, que nous suivons les ordres de nos supérieure dame claire si je me souviens bien et de Gilgalaad sénéchal de l'époque.


En aucun cas j'ai jugé le sénéchal de l'époque ! j'ai juste dit que j'était sous ces ordres.

Citation:
Accusé Robin.. Vous étiez plus jeune et vous aviez vos deux yeux. Si vous ne saviez pas de vous-même faire la distinction entre un croisé, un voyageur, un berrichon ou un autre soldat. Nous avons de la chance et je suis rassurée sur au moins un point nous n’avons pas eu trop de blessés, ni de morts.
Certes on ne demande pas aux soldats de réfléchir mais d’exécuter les ordres, mais si certain sont trop pris de boisson pour distinguer ses amis de ses ennemis, en effet c’est grave.


sourit amusé puis répond. Vous demandez pas de réfléchir mais d’agir, a l'époque on recevais des lettres de menace on était obligés de suivre les ordres sous peine d'être banni , chose qui mes arrivés.


Nous étions , oui nous Étions en armée ! et non une armée ennemie !
dans une armée a bourges ! et tout le monde sait que vroqu était ni dans une armez et ni a bourges ! vos preuves son fausse !

Pour la boisson je ne buvez pas sinon dame claire râler ! si celle çi était encore présente elle vous l'aurais dit ! et confirmez !

Le borgne répondit aussitôt a la suite.


Citation:
Mais c’est qu’en plus il insiste ! Non seulement vous avez trahi votre duché, avec un petit groupe de traitres vous avez perdu tout respect et honneur. Mais vous oser accuser le gouvernement de l’époque pour le pillage du marché!



Je n'accuse pas le gouvernement juste un parti politique qui vous monte la tête ! Et Ces le ponant qui a pillé le marché ! d'ou j'ai dit que ces le duché du berry ?

Certes j'ai touché dame Ysabeau, comme j'aurais pu vous touchez a vous, ou une soeur un frère, un ami.. nous étions en armez et nous avons foncé droit devant !

Chateauroux a était annexé oui ! mais on en s'en porter que mieux ! Et après on a laissé les armée berrichonne et ponantaise reprendre la ville sans engager de combats !

Le borgne s'asseoie a nouveaux


[ Beh vue que la sentence et tombé lachon nous ! mais 5 jours ces trop a mon gout ! m'enfin bref
! faisons le Rp du tribunal balançons nous des tomates!!]

Le procureur: Alleaume

Vous êtes tellement stupide que vous ne savez même pas ce qu'est un vice de procédure. Alors ne venez pas me dire à moi, qui ai été Juge, procureur, Prévot, ce qu'est un vice de forme, vous me faites sourire!

Premièrement, non je n'ai pas été le signataire, puisque je n'étais plus Duc. Et ce traité a été cassé il y a plusieurs mois de cela, par l'Anjou lorsqu'ils ont attaqué le DR, Eusaias a brisé le traité, faut suivre un peu !

L'erreur ici c'est toi. Tu étais écervellé à l'époque, mais ça n'a pas changé avec l'age ! J'aurai été Juge tu aurais été condamné à mort !

Gardes ammenez le en prison, 5 jours sans pains ni eau !

* Les gardes du Duché arrivèrent, et Robiin fut envoyé dans les cachots pour cinq jours. Il n'avait eu aucun remord de ce qu'il avait fait, et maintenant il faisait croire qu'il était un vieillard... Que serait-il lui même si cela avait été le cas ! *

Accusé robinn..

Citation :
Le borgne Arcas un sourcil..

Monsieur le procureure ces vous qui décidé de ma peine ? Madame la juge et asser grande il me sembles!

répond pas a l'insulte ce laissant prendre les bras part les gardes.. lâcha un grognement avant de ce figé quelque seconde puis ce tourne vers le procureure.

Plus duc ? ces quand j'était plus en Berry ! On parlent de la même époque !
l'époque ou vous voulez l'indépendance qui a coûter la vie a plusieurs berrichon ! mais vous préférez vous morfondre sur la donation de Châteauroux ! Les castelrousain ne voulez pas de cette guerre et ni cette indépendance stupide ! qui vous monte encore a la tête !

le borgne ce tû préfèrent partir , puis ces très bien qui l'auras de la visite..pour lui et le Berry.

[ je le redis encore , je vois que ça gêne le fait que mon robin a vieillie pourtant ces ainsi , le rp as était déterminé ainsi pour que deux jd puissent joué le rôle de mes filles.. et pourtant tout le monde ce sans visé ! pourtant y as que robin qui a vieillit pour les autres on juste connue un jeune homme enfantin ! vous avez cas voir robin comme tout le monde le fait et sans insister qu'il joue de la comédie ! ce n'est pas le cas ! ces ainsi.]

Badaud: Alkine

Citation :
Alek se leva fou de rage et cria :
Quoi arrete avec ton "chateauroux ne voulait pas la guerre", ton frere peut etre mais j'ai des doutes, je suis sur qu'il a été payé par la Touraine pour venir pourrit notre duché. Dès son arrivée, il n'a pas voulut suivre les règles, il s'est presenté à la mairie à peine était il installé. Il n'a cherché que le conflit. Au moment de la guerre, alors que Bourges demandait de l'aide, il a refuser d'envoyer des hommes pourtant si Bourges tombait, le Berry tombait et il le savait. Quand vous avez voté pour l'annexion au Berry, il n'y avait que ton conseil et les tourangeaux pour voter, les dés étaient pipé parce que les castelroussins berrichons avaient transgresser les ordres de ton frères pour défendre notre duché. Alors arrête de mentir ou d'angélir votre action, elle est condamnable.
Sans compter ce que tes amis m'ont fait ...
Il murmura encore Sans compter ce que tes amis m'ont fait.

Juge : Asterie

Citation :
Accusé Robiin mesurer vos propos ce n’est pas à une tavernière que vous vous adresser !
J’ai compris vous restez sur vos positions vous êtes fier et revendiquer le fait d’avoir trahi votre duché en approuvant et aidant les ennemis du Berry à s’emparer de Châteauroux.

La juge tapa avec le petit marteau pan ! pan ! pan ! Messire Alkine ! Je comprends que vous soyez indigner et en colère mais je vous rappelle que vous êtes dans un tribunal ! Décidément !
Vous n’étes pas procureur ou avocat de la défense donc je vous prierais de rester tranquille. Si les personnes venant assistés à ce procès se mettaient à hurler et donner leur avis nous ne nous en sortirions plus !

La juge regarda le procureur attendit …

Je vais rendre mon verdict avant que cela ne dégénère.

Accusé Robiin, vous êtes revenu en Berry par bravade, par étourderie, je ne sais. Vous avez l’air étonné pourquoi ce procès après tant d’années. Vous pensiez que tout était oublié. Malheureusement ce n’est pas le cas .Et oui messire même après tant d’années comme vous pouvez le constater les traites sont poursuivis en Berry !
Je pourrais mettre cela sur le compte de votre naïveté, vous avez été influencé par des personnes qui faisaient peu de temps avant les faits partis justement de ce fameux gouvernement que vous haïssiez. Vous avez été entrainé dans une guerre de pouvoir, de frustrations pour d'autres certain, vous en payer aujourd’hui le prix.
Mais le pire c’est que vous continuez à rester sur vos positions. La juge le regarda.

Attendu que vous n’exprimez aucun remords et même que vous vous en glorifier.
Attendu que vous avez trahi votre duché en faisant parti d’une armée ennemie.
Attendu que vous avez par ce fait tuer et blessé gravement des berrichons.

Juste par ses simples faits je pourrais suivre le réquisitoire de Monsieur le procureur et appliquer la peine de mort.

Attendu que vous êtes venu en ce tribunal pour exposer les faits. Vous avez montré un certain courage vous ne vous êtes pas enfuit, ni cherchez à vous enfuir lorsque l’on vous a interpellé.
Attendu que vous avez surement été influencé que vous n’étiez pas seul. Le bénéfice de la jeunesse n’enlève pas la responsabilité de ses actes.
Attendu que nous avons eu assez de morts. Je ne voudrais pas rajouter un mort de plus à cette maudite guerre !

Je ne prononcerais pas la peine de mort par pendaison. Je ne prononcerais pas non plus la relaxe car, vous êtes coupable ! Je suis indulgente mais ne poussons pas trop loin.
Je vous condamne à 5 jours de prison et 10 écus d’amende pour la nourriture et frais de dossiers.

Qu’il en soit ainsi !

**Le petit marteau retendit dans la salle du tribunal.

Accusé robinn..

Citation :
Le borgne qui était tenue part deux garde, part ordres d'un procureure fou allier, peut êtres que le berry c'était devenue ça..Des fous allier.
Le borgne écouta la sentence, sans même prêté attention a Alekine qui divague et regarde la juge avant de quitter définitivement la salle..et lui fait re dire que :


Citation:
Attendu que vous avez trahi votre duché en faisant parti d’une armée ennemie.
Attendu que vous avez par ce fait tuer et blessé gravement des berrichons.


Armée Ennemie ? j'ai simplement fait parti de l'armée Berrichonne !

Avoirs tuée plusieurs berrichon ? non aucun ! j'était pas assez doué avec l'épée fut un temps ! blessé ? oui une ! dame ici présente ! montre Ysabeau.


5 jours ? Je les ferai..mais au moins admettez que je suis pas le seul traître ici ! Ouvrir ça bouche, proclamé une mort ? pour qui ? pourquoi ? juste d'avoirs défier leurs arrogances ? Leurs indépendance que ça en tête ! Pour pouvoirs faire les grands devant les royaliste et le ponant ?. Mais vous êtes même pas capables de vous gérer tout seuls ! Oui vous tous ! montres toute les personne présente , juste écouter et suivre un meneurs qui vos même pas un écu !

Le borgne qui aller perdre patience ce fit rappeler a l'ordres part les deux gardes et marmonne ces bon amené moi !

Le procureur : Alleaume

Citation :
* Alleaume écoutait le fou fourieux vociférait, il n'avait fait parti d'aucune armée ennemi ? Alors que ce petit menteur avait été dans l'armée de Zebracolor, avec Icyblue. Etrange que nous on se souvenais, mais pas lui, l'amnésie avait bon dos !

Il ricana au nez de la femme qui n'était même pas en Berry durant la guerre, arrivé il y a même pas un an, mais qui en savait mieux que tout le monde... Et après c'était le FIER qui avait des doubles...C'était à mourir de rire

Il se souvenait pourtant avoir attaqué Ysabeau, mais dans quel armée alors ? Bien sur dans l'armée de l'ost, que nous sommes stupides ! Le procès était finit, et l'accusé avait été condamné comme il se devait, même s'il aurait bien mérité la mort. Il sortit alors du tribunal, satisfait de son travail. *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chez-les-ambpare.forumchti.com/index.htm
 
Robin-C-23/06/1461 Haute trahison et procès gargote
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tilouis - 4.VIII.1459 - R - Haute trahison
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand
» Haute trahison - Farwen
» [TOP] Fred65140 - Haute trahison - 10/10/1458.
» Ascalon - Haute Trahison 2 [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau de Bourges :: Greffe Ducal :: Archive des procès :: Révolte - Prise du Château - Trahison-
Sauter vers: