Gestion du Duché du Berry - RR
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Discussions sur les matières enseignées à l'université

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Geoffroy de Terre-Sainte
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 214
Fief : Saint-Aignan
Fontion sociale : Charpentier
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mar 16 Avr 2013, 00:00

Citation :
Voie de l'état n'a plus la cote on dirait ...


comment peux on avoir des étudiant de divers branches quand vous continuer a privilégier d un régime stricte et maintenu la politique des privilégiés comme les nombreux en médecine. faut pas vous étonner que les autre sorte plus après.
arrêter donc de vous plaindre ou de vous pauser des questions sur les autre sa serais le comble de vous en souciez après leur avoir fais comprendre que c est limite "on a pas besoin de vous"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier..Levasseur
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 482
Age : 41
Date d'inscription : 26/07/2012

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mar 16 Avr 2013, 09:23

Geoffroy, quand la douleur irradiera ton corps et que tu vomiras tes tripes, que feras tu? Toi l'homme d'arme et d'état sans médecin aguerris?

Faut il a nouveau expliquer que nous avons un retard non négligeable en médecine?

et que lorsque les épidémies seront de retour, le Berry sera sans défense politique et militaire?

et puis m***e Very Happy , les étudiants médecins ont attendus de très longues années avant de pouvoir étudier correctement, ils ont été bien souvent mis à l’écart sous prétexte que leurs études ne servaient à rien, au bon plaisir des autres matieres comme celle de l’état ou l'armée ou l’église etc

Maintenant, déserter les cours d'Etat lorsqu'il y en a, ne va certainement pas je pense donner l'idée ni l'envie ni la nécessité au Recteur d'en programmer.

Alors soit ça réagit avec intelligence et sans râler pour rien, soit ça boude comme des enfants gâtés a qui l'on a retiré un jouet et dans ce cas il y aura plus de place pour les cours de médecine qui a t'entendre sont soutenu avec une politique des privilégiés!!!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geoffroy de Terre-Sainte
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 214
Fief : Saint-Aignan
Fontion sociale : Charpentier
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mar 16 Avr 2013, 15:19

a t entendre Olivier je constate que c est constamment le même argument de défense "si il m arrive malheur" je pense pas être indispensable moi mais "nous serons les sauveur" comme vous c est un ensemble de personne qui rende nos voie utile pas uniquement une catégorie prédéfini donc j en reviens a dire soit on travail ensemble soit c est une dictature et c est sa qui se passe et en se qui me me concerne de toute façon je n ai jamais apprécier les consultation Asterie peux en témoigner et avec se qui se passe j ai de bonne raison de me dire que de toute évidence le jour ou y aura une épidémie faudra pas etre presser car sa sera la meme désorganisation la plus pitoyable d abord soigner les "plus utile" donc sa se fera entre toubib et après faudra des billet spécial ami car la fil d attente sera de toute façon très nombreuse et dans mon cas je me refuse la aussi a suivre la politique de "c est mon ami alors faut qu il passe avent", de plus les événement de ces lieux mon donner la préférence a la douleur qu'a vos compétence je m explique le jour ou je serais malade je ferais comme la dernière fois je me songerais tout seul et cella même si je vais au devant de la mort point final avec se délir et cette phobie que vous essayer donner. depuis quand un soldat a peur de la mort? il la vie presque au quotidien plus près d elle que vous ne le serez jamais

Citation :

soit ça réagit avec intelligence et sans râler pour rien, soit ça boude comme des enfants gâtés a qui l'on a retiré un jouet

sois on se plie a la dictature sois vous êtes pas contant ben soyez pas contant d'en voir un car je conte pas arrêter de dire se que je pense et soyez même plutôt contant car
jusque a maintenant constatez que je suis plutôt sage je dit très peux se que je pense justement et si vous regardez mieu je suis le seul a râler ben oui moi sa me dérange grandement de voir cella et pour preuve de l incompétence puisque je dois le rappeler le second vote fais concernait le travail du recteur, par manque de temps (comme le premier vote concernant l arabe) se dernier a bâcler les sondage une chance pour lui car j ai pas eu le temps de lui dire la une fois de plus ma façon de penser quoi qu il en sois c est pas le lieu pour en discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 27942
Fief : Sury près Léré
Fontion sociale : ex-rectrice, douanière, voyageuse
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mar 16 Avr 2013, 15:49

tu veux être recteur Geoffroy ? La critique est aisée mais l'art est difficile, et crois-moi j'en sais quelque chose ayant moi-même été longtemps rectrice.
Franchement je ne comprends pas ton attitude.
Mais bon...inutile d'épiloguer vu que tu es obstiné dans ton analyse.

_________________




Le ciel est à tout le monde !
Vicomtesse (hé oui !) de Sury sur Léré
servante du Berry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geoffroy de Terre-Sainte
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 214
Fief : Saint-Aignan
Fontion sociale : Charpentier
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mar 16 Avr 2013, 16:39

Ysa contant de te voir alors je ne critique rien je constate la nuance est flagrante puisque je parle plus d'erreur de travail et de matière que de la personne concerné

ceci étant dit pour te répondre j ai jamais non plus prétendu être bon recteur (je l ai meme jamais été soyons franc) mais si tel était le cas je ferais en sorte de bloquer aucune voie.

tous ici présent on droit a des cour et cella sans exception leur en priver pour une minorité d érudit qui pronne la peur a des fin perso ne fera que apporter la crainte autour est ce cela que tu veux?

toi la vice rectrice de ces lieux depuis... belle lurette j ai pas souvenir de t avoir vue approuver se genre de politique en ces lieux quand Leb avait du mal a faire un bon programme qui sois accessible a tous par simple manque de temps. mais lui au moin... il favorisait personne il se plantait par fois (souvent même vers la fin) mais ne le fesait surement tout sauf exprès.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 27942
Fief : Sury près Léré
Fontion sociale : ex-rectrice, douanière, voyageuse
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mar 16 Avr 2013, 17:29

Mon cher Geoffroy lorsque j'étais rectrice les maladies n'avaient pas fait leur apparition, et les nouvelles connaissances en médecine n'avaient pas été découvertes.
Il n' s'agit nullement comme tu le crois à tort de privilégier des érudits. Il s'agit de donner au Berry, le plus rapidement possible, des médecins compétents et capables de soigner les futures épidémies. Pour ce faire, ces médecins doivent maîtriser l'ensemble des connaissances en médecine.
Grâce à Olivier et à Its_me, qui ont fait des voyages d'études, grâce à deux professeurs d'arabe, le Berry est désormais susceptible d'enseigner l'arabe et deux nouvelles connaissances en médecine.
Toutes les voies sont enseignées chaque semaine. Tu peux le constater en lisant les plannings. Aucune n'est bloquée, simplement elles reviennent moins souvent.
Les matières médicales sont davantage représentées, et ce sera ainsi durant quelques mois.
Je te rappelle que la précédente épidémie ne nous empêchait pas, même étant malades, de travailler, de manger, de bouger.
Qui sait si par la suite, être malade nous obligera à ne plus quitter le lit, à jeûner ?... Dans cette éventualité, il est indispensable que chaque village ait au moins deux médecins susceptibles de soigner et pas seulement de faire des diagnostics.
Mais cela, peux-tu le comprendre ?

hrp : faudrait que l'admin déplace cette discussion dans un sujet genre doléances ou autres ça serait plus clair car ce bureau est réservé au listing des présents...

_________________




Le ciel est à tout le monde !
Vicomtesse (hé oui !) de Sury sur Léré
servante du Berry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier..Levasseur
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 482
Age : 41
Date d'inscription : 26/07/2012

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mar 16 Avr 2013, 17:38

Je vois avec tristesse que tu as des œillères, qui seraient plus utile a ton cheval...

Tu ne souhaites pas être soigner, nul ne t'y oblige mais de grâce, arrête avec ton nombrilisme.

Certains seront heureux de pouvoir l’être
Quand à toi, tu sembles souffrir d'un mal que les médecins ne peuvent résoudre en effet... Le syndrome de persécution...
Des arrangements il y en a partout, et ne me dis pas que l'armée en est exempt.
Mais avant de dire des bêtises aussi grosse que toi, renseignes toi.
Lorsqu'un médecin ouvre son cabinet pour les consultations, il ne le fait pas pour tel ou tel personne. Il l'ouvre pour la journée, premier arrivé, premier servi !!!

Quand à la mort, il semblerait que tu en ai besoin vital pour te donner l'impression de vivre cher amis.

Une dernière chose, depuis que je suis ici, à l'université, les rares fois ou tu interviens c'est pour râler et te plaindre du travail des autres...
Encore un syndrome qui n'est pas du registre des médecins, peut être que le curé du coin pourrait t'aider.

Ah oui encore une petite chose, 5 matieres pour la voie de l'armée c'est ça?
Il en faut pas moins de 14 pour la médecine et il me semble que les 4 langues sont d'une grande utilité également.
Donc toi qui parle d'équité, il ne me semble pas anormal de voir au moins trois fois plus de cours de médecine !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geoffroy de Terre-Sainte
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 214
Fief : Saint-Aignan
Fontion sociale : Charpentier
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mar 16 Avr 2013, 22:42

Je désapprouve se que tu dis mais je défendrais a mort se que tu pense. et sa n est pas de moi donc le jour tu comprendra ceci petit ce jour la tu pourra te prétendre savent en attendant tu es bien le seul ici a t embrouiller tout seul.

Ysa je plussoie entièrement l intérêt que tu porte a l égard des épidémies qui te font trembler ceci étant dit je n approuve pas le moin du monde la façon d agir face a cella je suis le seul a le blâmer sert mais je suis pas forcement seul a le penser, c est tout! rien de plus simple j ai strictement rien a redire sur ma désapprobation des fait



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
its_me
sujet acharné


Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mer 17 Avr 2013, 10:05

Pour être sûr que j'ai bien compris ton point de vue, Geoffroy, corrige moi si je me trompe.
Si demain apparaissent de nouvelles matières comme "Maniement de l'épée" ou "Combat rapproché"; et que ces matières permettent aux armées de devenir beaucoup plus puissantes.
Tu seras également d'avis pour NE PAS privilégier ces matières par rapport aux autres voies lors de leur apparition ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geoffroy de Terre-Sainte
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 214
Fief : Saint-Aignan
Fontion sociale : Charpentier
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mer 17 Avr 2013, 15:31

tout a fait Its! je ne vois pas pourquoi les privilégier d autant plus qu'avent de se lancer dans le renforcement via les les deux présumer nouvelle matière faudrait deja terminer celle instauré qui sont deja faite pour donner l aptitude de monter une armée. sa servirais a rien d avoir les autre si on a pas celles ci

en s organisant un minimum entre nous (PEA) on ouvre les matière puis ils étudierons seul après, et tout ceci de façon a ne perturber ni la médecine ni la voie de l église ni la voie d état

serte cela sera plus long mais le principe d une université a mes yeux c est que tous puisse y travailler ensemble donc faut savoir mettre en avent uniquement l accessibilité afin que personne se retrouve coincé ou a prendre du retard présentement ou a l avenir pour la voie d Etat ou d Eglise par exemple il serait tout aussi judicieux pour eux que pour nous d agir ainsi. de façon a eviter tout embouteillage préalable dans la phase d étude a chaqu'un





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papou81640
sujet conscrit
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mer 17 Avr 2013, 18:28

@ Olivier..Levasseur
juste pour préciser que 3 fois + de médecine que d'armée c'est normal mais actuellement c'est 6 fois plus !! (1 cours armée contre 6 cours médecine par semaine) et là je trouve que c'est exagéré ... bien sur je n'ai peut etre pas choisi la bonne voie ... mais n'empeche que je trouve que la proportion n'est pas terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier..Levasseur
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 482
Age : 41
Date d'inscription : 26/07/2012

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mer 17 Avr 2013, 19:01

Papou, ce n'est que temporaire, le temps que nous ayons des médecins capable de soigner, ensuite je pense, car je ne suis pas le Recteur, que le partage redeviendra comme avant.

Sachez que des Universités voisines, dans un soucis de former des médecins rapidement programme 80 à 90% de cours de médecine en ce moment...

Alors je peux comprendre que ça puisse paraitre injuste pour certain mais c'est pour le bien de tous et surtout ça reste modéré.

Pensez vous que j'ai dépensé environ 600 écus dans un voyage en Normandie pour revenir avec la Distillation et une partie de la Physiologie juste par plaisir?
Pensez vous que Its_me qui a fait de même pour découvrir et maitriser la Physiologie l'a fait juste par plaisir?

Non avons avant tout pensé qu'il y avait urgence à ce que nos médecins Berrichons soient formés avant que nous puissions continuer la recherche.

Pour finir, cela fait combien d'années que les cours pour l'armée sont dispensés?
La médecine c'est nouveau, il faut lui faire un peu de place même si pour le moment ça peut paraitre être au détriment d'autres matieres.

De toute façon je suis persuadé que lorsque les maladies reviendront si nous sommes prêt, tout le monde dira bravo, si nous ne le sommes pas, ceux de bonne foi reconnaitront que nous aurions pu faire plus en nombre de cours, ceux de mauvaise foi diront que tous les cours n'ont servi à rien...

Toujours est il que les médecins du Berry ont a cœur de progresser pour soigner le moment venu




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier..Levasseur
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 482
Age : 41
Date d'inscription : 26/07/2012

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mer 17 Avr 2013, 19:04

Geoffroy le soucis c'est que nous avons aucun médecin de formé totalement.

C'est le cote urgent de la chose, alors que les autres voies ont déjà des personnes capables de donner ce qu'il faut pour la bonne marche et la défense du Berry

Urgence à former au moins deux médecins compétent par ville.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taf
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 2834
Fief : Le Châtelet en Berry.
Fontion sociale : Au service.
Date d'inscription : 22/08/2011

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mer 17 Avr 2013, 19:49

Geoff tu connais mon point de vue là dessus.
avoir des Conseillers militaires est important, en plus on en a en presque tous nos villages donc c'est un souci moindre pour permettre aux armées de fonctionner.
Avoir des médecins prêts l'est tout autant, peut-être même plus, dans la mesure où ils concernent l'ensemble de la population.
450 berrichons, 4 armées.

La précédente épidémie nous a tous touché sans autre désagrément que vomir la moitié du repas. Ce qu'on a pu et su contrer. Elle fut un test de propagation surtout.
Si la rumeur en cours se confirme, la prochaine nous verra sans possibilité d'action. Ce jusqu'à ce qu'on soit guéri. Et pour guérir, il faut un médecin formé.
Qui donc soit capable de te soigner vraiment. Pour ça il lui faut les connaisances en Physilogie, distillation et même en arabe. Sans eux, on verra même les armées clouées sur place et incapables de bouger elles n'auront donc pas besoin d'organisation (PEA)
Le potions suffisaient déjà pas et ne suffiront pas plus l'hiver prochain.

La défense du Duché ne passe pas que par les armées, être autonomes et capables de soigner la population est aussi défendre le Duché. Sans paysans aux champs ou artisans aux échoppes ou encoree mineurs dans les galeries, on perdra.Et même sans guerre on perdra.
Finances saines, popyulation saine et armées opérationnelles sont un tout en matière de défense. Ôtes une des ces parties et tu vas à l'échec.

Je te le redis ici... Mais le calme de l'Université te permettra de mieux comprendre le pourquoi de cet effort collectif. Même s'il est long. C'est vital pour notre futur.
Songes ausi que nous avons la chance d'avoir eu des étudiants responsables et aptes à démarrer tôt ces apprentissages incontournables. D'autres provinces ont plus tardé. Résultat ils courrent après le retard pris et pour le coup ben exit les autres voies...

Ah et pour finir, ne penses plus à te soigner seul, ça marchera pas Geoff. Même les médecins on est pas sûr qu'ils pourront s'auto soigner...

Bon maintenant on va boire une bug parceque j'ai soif Razz

_________________


Duc de Berry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geoffroy de Terre-Sainte
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 214
Fief : Saint-Aignan
Fontion sociale : Charpentier
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Mer 17 Avr 2013, 21:52

mon ami... tu connais la suite de cette conversation je te répéterais pas la fin de se scenario
il est devenu inévitable et quand a l avenir il ne changera pas je vous rassure tous, vous êtes trop cantonné a des oppignons sans chercher a voir au dela des conséquence et bien continuer je n ai plus rien a ajouter. et je remercie d avance Samael Rico George et Pika car les défenseur du berry via l ost c est eux depuis 1455 et ils en on du courage. je prierais pour vous les amis car de la relève digne de monter et mener nos armée comme vous, vous êtes pas près d en avoir

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysabeau
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 27942
Fief : Sury près Léré
Fontion sociale : ex-rectrice, douanière, voyageuse
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Jeu 18 Avr 2013, 09:08

Ysabeau écouta Taf. Voilà quelqu'un qui avait tout compris. Elle eut un grand sourire, s'approcha et lui fit une grosse bise

Cher Taf, merci de ton intervention. Tu as tout compris. Et tout exprimé clairement. Merci, et puissent tous les étudiants et professeurs t'écouter et se rendre à tes arguments.

_________________




Le ciel est à tout le monde !
Vicomtesse (hé oui !) de Sury sur Léré
servante du Berry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taf
sujet acharné
avatar

Nombre de messages : 2834
Fief : Le Châtelet en Berry.
Fontion sociale : Au service.
Date d'inscription : 22/08/2011

MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   Ven 19 Avr 2013, 01:40

Il sourit et à la bise et aux mots d' Ysabeau.

Baronne, j'ai encore beaucoup à étudier avant dêtre un maître es "logique citoyenne".
Néanmoins je suis content que mon "pas si long que ça" exposé vous ait plu.

_________________


Duc de Berry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussions sur les matières enseignées à l'université   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussions sur les matières enseignées à l'université
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Didacticiel] Le Poids des différentes Matières
» Matières LBP1.
» Les matières cachées du jeu
» [Archive] Nouvelles matières
» [Archive] Nouvelles matières: "Maçonnerie"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau de Bourges :: Le Château de Bourges :: L'Université du Berry :: Les locaux de L'Université :: Archives-
Sauter vers: